AMERIQUE/ARGENTINE - Journée des Martyrs latino-américains, 40 ans après la mort de S.Exc. Mgr Angelelli

vendredi, 29 juillet 2016 martyrs   animation missionnaire   evêques   violence  
S.Exc. Mgr  Enrique Angelelli

S.Exc. Mgr Enrique Angelelli

Neuquén (Agence Fides) – Jeudi 4 août, le Diocèse de Neuquen, conduit par son Evêque, S.Exc. Mgr Virginio Bressanelli, S.C.I. célébrera la Journée des Martyrs latino-américains, en faisant mémoire du 40ème anniversaire de la mort de l’Evêque de La Rioja, S.Exc. Mgr Enrique Angelelli, intervenue le 4 août 1976, et le 33ème anniversaire de la dénonciation, de la part de celui qui était à l’époque Evêque de Neuquen, S.Exc. Mgr Jaime Francisco De Nevares, de l’assassinat de Mgr Angelelli, qualifié de « crime de la dictature ». A cette occasion, Mgr Bressanelli célébrera une Messe solennelle en la Cathédrale.
Selon les informations envoyées à Fides, au cours d’une conférence de presse, Mgr Bressanelli, accompagné par le Père Rubén Capitanio, a mis en évidence la figure de Mgr Angelelli et annoncé qu’il prendra part, avec un groupe de laïcs, aux actes de commémoration qui auront lieu Dimanche 31 juillet à La Rioja, Diocèse dont Mgr Angelelli était l’Evêque.
Le Père Capitanio a rappelé que, voici 33 ans, au cours de la Messe célébrée par l’Evêque de Neuquen, S.Exc. Mgr De Nevares, fut pour la première fois dénoncé le fait que « Mgr Angelelli avait été assassiné et cela a provoqué un cas judiciaire, confié par la suite à la justice de La Rioja en vue d’une enquête ». « Même si la procédure a été archivée pendant longtemps, elle a été reprise récemment afin de procéder contre les responsables de ce crime » a déclaré le prêtre.
« Nous voulons faire mémoire de Mgr Angelelli, parce qu’il représente un souvenir d’engagement total pour Dieu et les personnes et nous sommes certains qu’il s’agissait d’un engagement pacifique, conforme à l’Evangile, en faveur de la justice, de la vérité, d’une démocratie où existe un vrai respect de la part de tous » a conclu Mgr Bressanelli.
Mgr Enriche Angelelli (1923-1976), Evêque de la Rioja, était l’un des prélats les plus connus du pays, contraire à la dictature. Il mourut dans un accident de voiture simulé peu après l’installation des militaires au pouvoir. Trente huit ans plus tard, le 4 juillet 2014, ont été condamnés à la réclusion à perpétuité deux officiers supérieurs. Pendant des décennies, les autorités avaient affirmé que la mort de l’Evêque avait été accidentelle. En 2015, a été ouverte la phase diocésaine du procès en béatification. (CE) (Agence Fides 29/07/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network