Missionnaires assassinés

VATICAN - Des modèles de sainteté africaine : la Bienheureuse Sœur Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta et le Bienheureux Isidore Bakanja, martyrs congolais

Tuesday, 03 December 2019

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Aujourd’hui, souvenez-vous d’une très belle figure, celle de la Bienheureuse Sœur Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta, violemment tuée pas avant qu’elle n’ait dit à son bourreau, comme Jésus : « Je te pardonnes parce que tu ne sais pas ce que tu fais ! ». Demandons, par son intercession, qu’au nom du Dieu-Amour et avec l’aide des populations voisines, les armes soient abandonnées en vue d’un avenir qui ne soit plus les uns contre les autres mais les uns avec les autres et que l’économie se convertisse pour ne plus servir la guerre mais la paix ». C’est au travers de ces paroles prononcées durant l’homélie de la Messe célébrée avec la communauté catholique congolaise de Rome et d’Italie, Dimanche 1er décembre en la Basilique Saint-Pierre, que le Pape François a fait mémoire de la figure de la première martyre congolaise.
La Bienheureuse Sœur Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta naquit en 1939 de parents adeptes de la religion traditionnelle africaine, à Wamba, dans ce qui était alors le Congo belge. Elle a été baptisée par la suite, en compagnie de sa mère, suivant ses études près les Sœurs de l’Enfant Jésus de Nivelles, où elle se diplôma.
Entrée dans la Congrégation locale de la Sainte Famille, elle émit sa première profession religieuse le 5 août 1959. Dans le cadre de sa vie religieuse, Sœur Anuarite s’acquitta avec humilité, diligence et amour des charges les plus diverses : sacristine, aide cuisinière et enseignante dans une école primaire.
En 1961, à un an à peine de l’indépendance, le pays fut secoué par la guerre civile provoquée par la tentative de sécession du Katanga. Après l’intervention des troupes des Nations Unies, la révolte sécessionniste fut bloquée mais les tensions demeurèrent, débouchant sur la révolte des Simba, dans l’est du Congo. Le 29 novembre 1964, les Simbas enlevèrent Soeur Anuarite en compagnie d’un groupe de consoeurs qui furent transférées à Isiro, dans le nord-est du pays. Le commandant du groupe de rebelles tenta plusieurs fois de violer le vœu de chasteté de Sœur Anuarite qui s’y opposa énergiquement, en affirmant « préférer mourir plutôt que de pécher ».
Dans la nuit du 1er décembre 1964, après de sauvages mauvais traitements, Sœur Anuarite fut tuée, mais pas avant d’avoir trouvé la force de pardonner à son bourreau en ces termes : « Je te pardonne. Tu ne te rends pas compte de ce que tu fais. Que le Père te pardonne ». Le 15 août 1985, le Saint Pape Jean Paul II a béatifié la religieuse martyre au cours de son voyage apostolique en Afrique (voir Fides 27/01/2006).
Un autre modèle de sainteté africaine et en particulier congolaise, est fourni par Isidore Bakanja, laïc catéchiste. Né à Bokendela-Bekalaka entre 1880 et 1890, il est mort à Busira le 15 août 1909. Il s’agissait d’un jeune de la tribu des Boangis, converti au Catholicisme par les missionnaires trappistes belges. Il reçut le Baptême autour de l’âge de 18 ans. Il devint membre de la Confrérie du Scapulaire du Carmel et instruisait dans la foi ses jeunes compagnons de travail. Lorsque son employeur, athée, lui ordonna de retirer son Scapulaire, il refusa. Il fut donc sauvagement fouetté et sur son dos se produisirent des blessures inguérissables qui le firent vivre dans la souffrance pendant six mois et demi. Les missionnaires, pendant qu’ils lui administraient les derniers sacrements, le sollicitèrent à pardonner l’homme qui l’avait fouetté et le Bienheureux Isidore Bakanja répondit : « Je l’ai déjà pardonné et lorsque je serai en paradis, j’ai l’intention de prier aussi pour lui ». Il mourut en embrassant le Scapulaire et le Chapelet le 8 ou le 15 août 1909.
Saint Jean Paul II le proclama Bienheureux le 24 avril 1994 sur la Place Saint-Pierre au cours de l’Assemblée spéciale pour l’Afrique du Synode des Evêques. Dans son homélie, il déclara : « Tu as été un homme à la foi héroïque, Isidore Bakanja, jeune laïc du Zaïre. En tant que baptisé, appelé à répandre la Bonne Nouvelle, tu as su partager ta foi et tu as rendu témoignage au Christ avec tant de conviction que tu es apparu à tes compagnons comme l’un des valeureux fidèles laïcs que sont les catéchistes. Oui, Bienheureux Isidore, pleinement fidèle aux promesses de ton baptême, tu as été réellement un catéchiste. Tu as œuvré généreusement pour l’Eglise en Afrique et pour sa mission évangélisatrice ». (S.L.) (Agence Fides 03/12/2019)


Partager:

2019 - Des modèles de sainteté africaine : la Bienheureuse Sœur Marie-Clémentine Anuarite Nengapeta et le Bienheureux Isidore Bakanja, martyrs congolais

2019 - Béatification du Père Cremonesi, « une sainteté synthétisable en trois éléments fondamentaux : la foi, la charité et la pauvreté »

2019 - Béatification du Père Cremonesi, martyr, à la veille de la Journée missionnaire mondiale du Mois missionnaire extraordinaire

2019 - Assassinat d’un Curé dans le Cauca, terrain d’affrontement entre bandes armées anciennes et nouvelles

2019 - Vers la béatification des catéchistes martyrs de l’Eglise au Mozambique

2019 - Vers la première célébration de la mémoire liturgique des Bienheureux martyrs de La Rioja, occasion pour connaitre et imiter leur témoignage de foi

2019 - « Vivre avec joie la grâce de la Béatification » selon les Evêques de la Région ecclésiastique de Cordoba

2019 - Présentation du logotype de la béatification des martyrs de La Rioja, « joie pour tout le peuple »

2018 - Les Missionnaires tués au cours de l’année 2018

2018 - Jeunes missionnaires, témoins du Christ jusqu’à donner leur vie

2018 - Vers la Béatification le 8 décembre à Oran des 19 Martyrs d’Algérie

2018 - Nouvel assassinat de prêtre à Medellín

2018 - Prêtre assassiné dans la zone anglophone, théâtre des affrontements avec les séparatistes

2018 - Commémoration des martyrs de La Rioja, prochainement béatifiés

2018 - Prêtre tué pour lui voler son fourgon

2018 - Reconnaissance du martyre pour S.Exc. Mgr Angelelli, deux prêtres et un laïc tués sous la dictature

2018 - Un élan pour la mission et pour les vocations dans le sillage de la béatification de Sœur Leonella Sgorbati

2018 - Réaction de la Présidence de la Conférence épiscopale après le dernier meurtre d’un prêtre

2018 - Meurtre de l’aumônier de la communauté catholique francophone de Berlin

2017 - Les missionnaires tués au cours de l'année 2017

2017 - Translation des reliques du Martyr d’Armero, le Père Ramiez, en vue de sa prochaine béatification

2017 - Liturgie de la Parole en mémoire des Nouveaux Martyrs des XX° et XXI° siècles présidée par le Saint-Père

2017 - Clôture de la phase diocésaine de la Cause de Béatification du Père Ramin, missionnaire martyr

2016 - Opérateurs pastoraux tués au cours de l’année 2016

2015 - Les Opérateurs pastoraux tués pendant l'année 2015

2014 - Les operateurs pastoraux tués durant l'année 2014

2013 - Opérateurs pastoraux tués au cours de l’année 2013

2012 - Opérateurs pastoraux tués au cours de l’année 2012

2011 - LISTE DES OPERATEURS PASTORAUX EVEQUES, PRETRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET LAÏCS, TUÉS EN 2011

2010 - Liste des ouvriers pastoraux, Evêques, Prêtres, Religieux, Religieuses et Laics tués en 2010

2009 - LISTE DES OUVRIERS PASTORAUX PRÊTRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET LAÏCS, TUÉS EN 2009

2008 - AGENTS PASTORAUX, PRETRES, RELIGIEUX, RELIGIEUSES ET LAÏCS ASSASSINES DURANT L’ANNEE 2008

2007 - Dossier: Liste des agents pastoraux, pretres religieux, religieuses et laics tues en 2007

2005 - LISTE DES PERSONNES ENGAGEES DANS LE TRAVAIL MISSIONNAIRE, ASSASSINEES EN 2005

2004 - LISTE DES PERSONNES ENGAGÉES DANS LE TRAVAIL MISSIONNAIRE TUÉES DURANT L’ANNÉE 2004

2003 - MARTYROLOGE DE L’ANNEE 2003