VATICAN - Fin de la visite pastorale du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples au Bangladesh

lundi, 14 septembre 2015

Tejgaon (Agence Fides) – Dans l’après-midi du samedi 12 septembre, poursuivant sa visite pastorale au Bangladesh, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a célébré le Saint Sacrifice de la Messe en l’église de Notre-Dame du Rosaire de Tejgaon, la dédiant en particulier aux familles. « Cette communauté ecclésiale a des racines qui remontent au XVI° siècle – a rappelé le Cardinal dans son homélie – même si cette terre a été considérée comme territoire de mission seulement en 1852. Initialement confiée à la Congrégation de la Sainte Croix (CSC) puis à l’ordre bénédictin (OSB), elle est devenue un Diocèse le 1er septembre 1886 et un Archidiocèse métropolitain le 15 juillet 1950 ». Il s’agit donc, a souligné le Cardinal d’une « communauté relativement petite mais très belle et extraordinaire aux yeux du Christ ».
A propos de la physionomie de cette communauté, le Préfet du Dicastère missionnaire a souligné que « notre mission, une fois connu le Seigneur, est de professer notre foi en Lui, sans hésitations » et que « la première des fidèles qui a cru et suivi le Christ a été la Très Sainte Vierge Marie… la première disciple à dire « oui » avant même que Son Maître et Seigneur ne soit conçu ». Le Cardinal Filoni a ensuite exhorté tout un chacun à suivre le Christ et Notre-Dame et, s’adressant en particulier aux familles, il a déclaré : « Puisse chaque famille, ici, au Bangladesh, vivre avec la dignité de la famille de Dieu, irradiant l’unité dans la diversité du mystère de la Très Sainte Trinité et de la Sainte Famille de Nazareth, dans l’union de l’amour et toujours au service de la Mère Eglise et de l’humanité entière ! ».
Dimanche 13 septembre, dernier jour de sa visite pastorale, le Cardinal Filoni s’est rendu au Grand Séminaire du Saint Esprit, sis à Banani, où il a célébré le Saint Sacrifice de la Messe et rencontré les séminaristes et la communauté des formateurs. Dans son homélie, il a repris et enrichi les paroles prononcées par le Pape François lors d’une rencontre avec les séminaristes de différents Séminaires de Rome, indiquant quatre piliers de la formation au sacerdoce : la formation spirituelle, la formation académique, la formation à la vie communautaire et la formation pastorale. Puis, le Préfet du Dicastère missionnaire a mis en évidence la syntonie particulière avec les lectures de ce XXIV° Dimanche du Temps ordinaire. « Ces paroles offrent d’importants encouragements à vous tous qui êtes en formation ». Il a conclu par cet encouragement : « la période de formation est justement le moment auquel le Seigneur nous ouvre les yeux, qui sont le cœur et l’esprit, pour vous confier les trésors de Sa Parole et de Sa Grâce. Courage ! Le Seigneur vous appelle à une aventure belle et généreuse. Ne perdez jamais la joie de cet appel, parce que cette joie est la mesure de votre vocation. Sans joie, il n’existe pas de vocation et une vocation sans joie est déjà consumée ». Dans l’après-midi du Dimanche 13, le Cardinal a fait une visite de courtoisie au Premier Ministre, avant son départ pour l’Inde. (SL) (Agence Fides 14/09/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network