ASIE/PAKISTAN - Le souvenir de Sœur Ruth Pfau, héroïne de la lutte contre la lèpre au Pakistan

jeudi, 30 août 2018 lépreux   santé   solidarité   services sociaux   religieuses   ordres religieux   minorités religieuses  

Sœur Ruth Pfau

Karachi (Agence Fides) – Faire mémoire de la précieuse action de Sœur Ruth Pfau, la « mère des lépreux » au Pakistan, laquelle a dédié toute sa vie à la noble mission consistant à lutter contre la lèpre au sein de la nation : c’est dans ce but qu’à l’occasion du premier anniversaire du retour à Dieu de la religieuse, S.Em. le Cardinal Joseph Coutts, Archevêque de Karachi, a célébré, ces jours derniers, une Messe de suffrage en présence de plus de 200 fidèles en la Cathédrale Saint Patrick de Karachi. « Sœur Ruth Pfau a donné toute sa vie aux patients et aux personnes avec lesquelles elle oeuvrait. Elle a voyagé dans tout le pays afin d’atteindre et de soigner les patients affectés de lèpre » a-t-il déclaré, se souvenant de ce que lui avait dit la religieuse : « En tant que médecin, mon travail ne consiste pas seulement à donner des médicaments aux personnes. Je veux voir ces personnes revenir à leur vie de toujours ».
Le Cardinal a par ailleurs indiqué que Sœur Ruth Pfau « a toujours insisté sur le fait que les lépreux sont des êtres humains et peuvent être soignés » en oeuvrant toujours pour « protéger leur dignité » et « laissant un très bel héritage à poursuivre ».
Le Dr. Ruth Katherina Martha Pfau, née en Allemagne le 9 septembre 1929 s’est unie en 1957 aux Filles du Cœur de Marie (DHM), ordre religieux catholique. En 1960, elle fut envoyée dans le sud de l’Inde en tant que missionnaire mais, à cause de problèmes de visa, elle fut bloquée à Karachi. Depuis lors, elle a toujours œuvré pour sauver les lépreux abandonnés par leurs familles, en traversant parfois la frontière avec l’Afghanistan. Elle a prêté service au Pakistan pendant les 57 années suivantes de sa vie avant de mourir, le 10 août 2017, à l’âge de 87 ans. Grâce à ses inlassables efforts, l’OMS a déclaré en 1996 le Pakistan comme l’un des premiers pays d’Asie à « contrôler la lèpre ».
Sœur Ruth Pfau a créé le Marie Adelaide Leprosy Center, qui compte à ce jour 157 filiales au Pakistan. Grâce aux services qu’elle a rendu à la nation, elle a reçu de nombreuses reconnaissances et s’est vue reconnaître en 1988 la nationalité pakistanaise. Elle a été la première femme et la troisième personne dans l’absolu au Pakistan à avoir reçu des Funérailles d’Etat, après le fondateur du Pakistan, Mohammad Ali Jinnah, et Abdul Sattar Edhi, un assistant social bien connu.
Le gouvernement du Sindh a intitulé à son nom l’hôpital civil de Karachi. En mai dernier, la Banque nationale du Pakistan a émis une monnaie de 50 roupies pour faire mémoire de la religieuse. (AG) (Agence Fides 30/08/2018)


Partager: