ASIE/TURQUIE - Nouvelle impasse dans le processus d’élection du nouveau Patriarche arménien apostolique de Constantinople

vendredi, 15 septembre 2017 eglises orientales   proche-orient   minorités religieuses  

Wikipedia

Istanbul (Agence Fides) – Le processus devant conduire à l’élection du nouveau Patriarche arménien apostolique de Constantinople connaît actuellement une nouvelle impasse liée à un boycott silencieux de la part des institutions turques mais aussi de divisions qui perdurent à l’intérieur même de la communauté orthodoxe arménienne.
Après l’élection, le 15 août 2016, de l’Archevêque Karekin Bekdjian comme nouveau locum tenens du Patriarcat, en remplacement de l’Archevêque Aram Ateshyan, et la constitution d’un groupe de travail chargé de faire avancer le processus électoral, les lettres officielles envoyées par le Patriarcat arménien apostolique aux autorités turques pour solliciter la relance des procédures en vue de l’élection du Patriarche ont été laissées sans réponse. Bagrat Estukian, directeur de la section arménienne d’Agos – journal bilingue arménien turc public à Istanbul – a indiqué à l’Agence Armeniapress que le Patriarcat arménien n’avait reçu aucune invitation à participer aux commémorations officielles de la fête de la victoire, le 30 août dernier, de la part des autorités turques alors que les représentants de l’ensemble des autres Eglises et communautés religieuses présentes en Turquie y ont pris part. Au sein de la communauté arménienne, cette absence d’invitation a été perçue comme un signal de rejet envers l’actuel locum tenens du Patriarcat. Le même Bagrat Estukian a également mentionné le rôle négatif joué par des personnages en vue de la communauté arménienne désireux de se poser en intermédiaires entre ladite communauté et les autorités turques, se vantant de disposer de contacts de haut niveau au sein des institutions nationales.
Selon des indiscrétions reprises par le même journal, Agos, certaines personnes choisies par l’Archevêque Bekchyan ne seraient pas agréées par les organismes politiques et institutionnels turcs, les difficultés présentes étant liées également à l’attitude de certains partisans de l’ancien locum tenens, l’Archevêque Aram Ateshyan, qui souhaitaient la démission de l’Archevêque Bekdjian et du groupe de travail, trouvant des appuis au sein des institutions turques.
Le dernier accord en matière de procédures à suivre pour élire le successeur de Mesrob II Mutafyan – jeune et entreprenant Patriarche arménien apostolique de Constantinople frappé en 2008 par une maladie inguérissable l’ayant rendu inapte à l’exercice de sa charge – avait été concordé entre de hauts représentants du Patriarcat au cours d’un sommet convoqué à Erevan, au Siège patriarcal d’Echmiadzin (Arménie), par le Patriarche Karekin II, Catholicos de tous les Arméniens, les 23 et 24 février dernier. (GV) (Agence Fides 15/09/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network