ASIE/IRAQ - Lara Yussif Zara, catholique chaldéenne, nouveau maire d’Alqosh

vendredi, 28 juillet 2017 eglises orientales   proche-orient   politique   géopolitique   femmes  

Twitter

Lara Yussif Zara en compagnie du Patriarche de Babylone des Chaldéens, S.B. Louis Raphael I Sako

Alqosh (Agence Fides) – Lara Yussif Zara, une chaldéenne, est le nouveau maire d’Alqosh, la petite ville de la plaine de Ninive habitée en majorité par des chrétiens qui a constitué pendant trois ans le centre habité le plus proche de la ligne de séparation avec les territoires occupés par les djihadistes du prétendu « Etat islamique ». Le Conseil municipal de Qaraqosh, réuni le 27 juillet, a voté à l’unanimité en sa faveur. Née en 1982 et titulaire d’une maîtrise en économie et gestion obtenue en 2006, Lara Yussif Zara est la première femme à recouvrir la charge de maire d’Alqosh. Elle succède à un autre chaldéen, Abdul Micha, qui avait été destitué sur la base d’accusations de corruption par Bashar al Kiki, Président du Conseil provincial de Ninive et membre du Parti démocratique du Kurdistan.
Le choix de Lara Yussif Zara comme maire d’Alqosh pourrait apaiser les tensions et les ressentiments ayant circulé au cours de ces dernières semaines au sein des communautés chrétiennes locales. Ainsi que l’a indiqué Fides (voir Fides 19, 20 et 21/07/2017), plusieurs observateurs avaient interprété la destitution du maire d’Alqosh comme une manœuvre des forces politiques kurdes et une confirmation des desseins du gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien sur la plaine de Ninive et l’ensemble de la province homonyme dans la perspective du référendum indépendantiste prévu pour le 25 septembre prochain. Des hommes politiques chrétiens irakiens, tels que le parlementaire Yonadam Kanna, Secrétaire général du Mouvement démocratique assyrien, avaient dénoncé, dans de récents entretiens, l’existence de pressions et d’opérations politiques de la part de forces régionales à l’égard des minorités locales, chrétiens compris, ayant pour but de pousser ces populations de la plaine de Ninive à soutenir elles aussi la future indépendance du Kurdistan irakien. (GV) (Agence Fides 28/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network