ASIE/TURQUIE - Accord atteint sur les procédures d’élection du nouveau Patriarche arménien de Constantinople

jeudi, 2 mars 2017 eglises orientales  

armenianchurch.org

Erevan (Agence Fides) – Le sommet convoqué à Erevan (Arménie) par le Catholicos de tous les Arméniens, Karekin II, afin de tenter de résoudre la dispute toujours plus compliquée relative à la prochaine élection du nouveau Patriarche arménien apostolique de Constantinople, a eu pour effet de débloquer la situation, mettant d’accord les parties en cause sur la procédure devant conduire à l’élection du successeur de Mesrob II Mutafyan, le Patriarche rendu inapte par une maladie inguérissable l’ayant frappé en 2008.
La réunion ayant rassemblé autour de Karekin II des membres influents du Patriarcat arménien apostolique de Constantinople – indiquent des sources officielles du Catholicossat consultées par l’Agence Fides – a eu lieu les 23 et 24 février derniers au siège patriarcal d’Echmiadzin.
Aux réunions, ont participé, pour le Patriarcat arménien apostolique de Constantinople l’Archevêque Aram Ateshyan – Vicaire patriarcal général depuis 2008 – et l’Evêque Sahak Mashalyan, Président du Conseil religieux du Patriarcat de Constantinople. Entre ces deux hommes s’étaient précédemment vérifiées des mésententes puis des convergences – contestées cependant par d’autres hauts représentants du Patriarcat – à propos des modalités permettant de sortir de l’impasse liée à la maladie du Patriarche et d’arriver à l’élection d’un successeur (voir Fides 20/02/2017). Maintenant, la procédure concordée grâce à la médiation de Karekin II prévoit l’élection d’ici le 15 mars prochain d’un Locum Tenens – qui prendra les fonctions actuelles du Vicaire patriarcal – puis d’un Comité opérationnel. Les deux instances institutionnelles - Locum Tenens et Comité opérationnel – devront superviser l’élection dans les six mois du nouveau Patriarche arménien de Constantinople, « selon les procédures en vigueur ». Si après la période établie de six mois, l’élection du Patriarche ne devait pas encore avoir eu lieu, l’Assemblée patriarcale et les institutions communautaires du Patriarcat arménien apostolique de Constantinople pourront révoquer le mandat fiduciaire concédé au Locum Tenens et au Comité opérationnel. (GV) (Agence Fides 02/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network