AFRIQUE/EGYPTE - Commémoration des victimes de l’attentat de la part du Patriarche copte orthodoxe en présence du Président égyptien

lundi, 12 décembre 2016 eglises orientales   martyrs  

CoptsUnited

Le Caire (Agence Fides) – Le Président égyptien, Abdel Fattah al Sisi, participera lui aussi aux commémorations qui se déroulent ce matin pour honorer les victimes de l’attentat perpétré hier, Dimanche 11 décembre, au cours de la Messe en l’église de Botrosiya, au sein du complexe d’édifices ecclésiastiques adjacent à la Cathédrale copte orthodoxe du Caire. Le bilan officiel de l’attaque, encore non revendiquée, fait état de 23 morts et de 49 blessés alors que certains moyens de communication locaux citent le chiffre de 25 victimes.
« Après les obsèques à l’église et la sépulture – indique à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Antonios Aziz Mina, Evêque copte catholique de Gizeh – une procession funéraire, conduite par le Patriarche copte orthodoxe Tawadros II et comprenant les parents des victimes, se rendra au Mémorial du soldat inconnu, sis dans le district de Nasr City, au Caire, où se tiendra une commémoration funéraire officielle et où le Président al Sisi et d’autres représentants des institutions, rencontreront les familles des victimes et leur présenteront leurs condoléances ». Il s’agit d’une forme de commémoration inédite, jamais réalisée lors d’autres massacres de chrétiens en Egypte. Inédite est également la proclamation de trois jours de deuil national de la part du Président, lequel est également le premier à avoir participé à la veillée de Noël en la Cathédrale copte orthodoxe ». « Le Président – ajoute S.Exc. Mgr Antonios Aziz Mina – veut également montrer au travers d’actes publics qu’il considère les coptes comme une composante fondamentale et que les chrétiens coptes constituent une composante indispensable de la société égyptienne ».
Après l’attentat, selon ce qu’indiquent certains moyens de communication internationaux, de la foule accourue sur les lieux du massacre sont partis des slogans contre le Président et le gouvernement, accusés de ne pas avoir assuré la protection adéquate aux chrétiens face aux risques d’attentats terroristes.
La description fournie par S.Exc. Mgr Antonios Aziz Mina met l’accent sur d’autres détails. « Les phrases de contestation venaient de petits groupes, qui lançaient également des slogans contre le Patriarche Tawadros. Il pouvait également s’agir de provocateurs infiltrés au sein de la foule. J’ai par ailleurs été frappé quant à moi par la manière dont les Evêques et les prêtres accourus sur le lieu du massacre tentaient de consoler la multitude avec des paroles chrétiennes. Le Père Makarios, que je connais, a pris un haut-parleur de la police et a dit à tous : « Nous, par nos prières, avons le pouvoir de faire descendre le ciel sur la terre. Mais ce qui est arrivé est un véritable martyre et il n’est pas chrétien de protester ou de manifester sa colère devant les nouveaux martyrs qu’il y aura toujours ». Un homme politique copte a déclaré en revanche : « Moi aussi, je voudrais mourir ainsi et entrer au Paradis avec les martyrs, qui participent de si près à la Passion du Christ ». L’Evêque copte catholique de Gizeh ajoute que plusieurs agressions de journalistes ont eu lieu. « Certes, face aux corps de parents tués ou blessés, la présence de caméras et d’appareils photographiques peut être source d’irritation. Mais les journalistes faisaient eux aussi leur travail et grâce à eux, il nous a été possible aussi, à nous aussi, de disposer de la nouvelle immédiate de ce nouvel épisode de martyre. Plus tard, de nombreux musulmans sont également arrivés pour porter leur solidarité aux victimes de l’attentat ».
De nombreuses victimes du massacre sont des femmes et des enfants en ce que l’explosion est intervenue dans la partie droite de l’église, réservée habituellement aux femmes. « Le terrorisme – a déclaré le Président al Sisi après le massacre – prend pour cible coptes et musulmans mais ne fait autre que de nous rendre plus forts et plus unis ». (GV) (Agence Fides 12/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network