AMERIQUE/CHILI - Appel de l’Evêque de Temuco en faveur d’une intervention particulière en faveur de l’Araucanie

lundi, 17 octobre 2016 indigènes   eglises locales   droits fondamentaux   violence  
S.Exc. Mgr Hector Eduardo Vargas

S.Exc. Mgr Hector Eduardo Vargas

Temuco (Agence Fides) – Des décisions concrètes et particulières devraient être prises pour affronter les faits de violence qui s’enregistrent en Araucanie, a affirmé hier S.Exc. Mgr Hector Eduardo Vargas, Evêque de Temuco, après les déclarations du Ministre de l’Intérieur, Mario Fernandez, selon lequel, entre autres, la région n’a pas besoin de lois spéciales.
L’Evêque de Temuco, dont le territoire diocésain est entièrement impliqué dans les problèmes de l’Araucanie, est également à la tête de la Commission consultative mise en place par Président de la République sur la violence et les négociations (voir Fides 11/08/2016). Il a indiqué que les membres de la Commission ont demandé des explications au Ministre de l’Intérieur concernant ses déclarations. Selon la note parvenue à Fides, après une brève rencontre avec l’autorité politique, l’Evêque a affirmé que les déclarations du Ministre se réfèrent de manière spécifique à la question de la criminalité et à la présence de la police. Mgr Vargas a rappelé que, dans tous les cas, le dernier mot appartient au gouvernement et que toute mesure éventuelle concernant cette situation dépend exclusivement de ce dernier.
Alors que les négociations se poursuivent à propos de la cause Mapuche, la semaine passée, des milliers de manifestants sont descendus dans les rues pour soutenir la cause en question. La manifestation a eu lieu à Santiago et s’est achevée par des actes de violence ayant conduit à l’arrestation de 36 personnes et à quelques blessés parmi les agents de police sachant toutefois que les organisateurs ont tenu à déclarer que les éléments violents ne faisaient pas partie des manifestants. (CE) (Agence Fides 17/10/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network