ASIE/INDE - Trois prêtres arrêtés dans le cadre de l’enquête sur l’enlèvement des l’Evêque de Cuddapah

vendredi, 6 mai 2016 evêques   enlèvement   violence   eglises locales  

Cuddapah diocese

New Delhi (Agence Fides) - La police indienne a arrêté 14 personnes en les accusant d’avoir organisé et participé à l’enlèvement de S.Exc. Mgr Prasad Gallela, Evêque de Cuddapah, en Andra Pradesh, enlevé puis relâché après une nuit de sévices le 25 avril dernier (voir Fides 30/04/2016). Parmi les 14 personnes arrêtées, a indiqué le Surintendant de la police, se trouvent trois prêtres du Diocèse de Cuddapah. Les chefs d’inculpation sont d’enlèvement de personne dans un but d’extorsion et de tentative de meurtre sur la personne de l’Evêque.
« Mgr Gallela Prasad a été enlevé à Chillikanuma par un groupe de personnes qui l’ont ligoté et malmené, demandant une rançon et menaçant de le tuer » a déclaré le Surintendant de la police. Le principal inculpé est le Père Nalladimmu Raja Reddy, 48 ans, Curé de Palur, dans le Diocèse de Kadapa, qui gère différentes institutions et fondations catholiques prestigieuses.
Le deuxième prêtre arrêté est le Père Lingala Vijaya Mohan Reddy, 45 ans, Curé de Vallur, qui aurait été l’un des complices alors que le troisième est le Père Sanivarapu Marreddy, 39 ans, Curé de Renigunta. Les trois hommes n’auraient pas apprécié l’action de l’Evêque en ce qui concerne un certain nombre de nominations et de transferts au sein du clergé local. Ils auraient voulu exercer des pressions sur lui en soudoyant des hommes pour organiser l’enlèvement. « La principale raison se trouvant derrière l’enlèvement est la rancœur que les prêtres en question ont couvé envers l’Evêque suite à son absence d’appui en ce qui concerne l’usage des fonds de l’Eglise » a déclaré la police qui a également récupéré une partie du butin.
Le Père Sudhakar, prêtre de ce même Diocèse a déclaré quant à lui : « Il s’agit d’un événement particulièrement triste. Prions pour notre Eglise. Ces prêtres ont été trompés par le pouvoir et par l’argent et ont causé un grave dommage à l’Eglise ». (PA) (Agence Fides 06/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network