ASIE/INDE - Déclaration finale de l’Assemblée de la Conférence épiscopale

lundi, 14 mars 2016 eglises locales   pauvreté   hindouisme   liberté religieuse   démocratie  

Bangalore (Agence Fides) – « En tant que citoyens du pays, nous faisons confiance aux valeurs démocratiques et à la Constitution indienne. Confiants dans la grâce, l’amour et la miséricorde de Dieu, nous cheminons pour accomplir la mission que Dieu nous a confiée. Nous appelons toutes les personnes de bonne volonté présentes en Inde à collaborer avec nous pour une Eglise et une société meilleures ». Ainsi s’expriment les Evêques indiens dans le document final de leur 32ème Assemblée plénière, qui a eu lieu du 2 au 9 mars à Bangalore et a été dédiée au thème « Les réponses de l’Eglise en Inde aux défis d’aujourd’hui ».
Le document, envoyé à l’Agence Fides, rappelle que « l’Eglise en Inde offre une contribution significative à la construction de la nation au travers de l’éducation, du développement social, de l’assistance sanitaire et du service des pauvres ». Parmi les questions principales, sont cités des thèmes tels que le matérialisme croissant, le consumérisme et la dépendance des réseaux sociaux, les migrations, les différences existant entre riches et pauvres, la corruption, l’analphabétisme, le travail des mineurs, la liberté religieuse et l’intolérance, le fanatisme religieux et le fondamentalisme ainsi que la violation des droits fondamentaux garantis par la Constitution.
Les Evêques réaffirment la vocation et la mission de l’Eglise. « En tant que communauté des disciples du Christ, l’Eglise est au service du Royaume de Dieu. Comme communauté inclusive et accueillante, l’Eglise qui est une présence constante du Christ, met en œuvre les valeurs de l’amour, de la justice, de l’égalité, de la miséricorde et de la paix. En tant que lumière, sel et levain de la société, elle vit en pleine solidarité avec les personnes, en particulier les pauvres ».
En réponse aux défis que présente le contexte indien, le document évoque différents points : la vie de famille, le renouvellement de la vie consacrée, les fidèles laïcs et la mission de l’Eglise, l’œcuménisme, le dialogue interreligieux, l’apostolat dans le domaine de l’instruction, le soin de la terre et une nouvelle manière d’être Eglise.
L’approche générale consiste à chercher à être une communauté proche des gens, pleine de proximité, d’ouverture et d’accueil dans tous les domaines de la pastorale. « Une nouvelle manière d’être Eglise – représentée par des exemples tels que la Bienheureuse Mère Teresa et le Pape François – appelle à ouvrir de nouvelles routes, à quitter le confort et les privilèges, en portant à tous la miséricorde, la grâce et l’amour du Christ ». A nous tous – conclut le texte des Evêques – il est demandé « d’obéir à l’appel du Seigneur afin que toutes les périphéries soient atteintes par la lumière de l’Evangile ». (PA) (Agence Fides 14/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network