ASIE/INDE - Site Internet dédié aux martyrs de l’Orissa

vendredi, 26 février 2016 minorités religieuses   hindouisme   persécutions   liberté religieuse   moyens de communication de masse  

Bhubaneswar (Agence Fides) – Un site Internet visant à raconter le calvaire que vivent, encore aujourd’hui, les survivants des massacres antichrétiens survenus en Orissa, au plan social, judiciaire et religieux : telle est l’initiative lancée par un groupe d’activistes, de juristes, d’avocats, d’universitaires, d’écrivains et d’artistes, qui remarque combien le chemin de la justice concernant les responsables des massacres est parcouru « à la vitesse d’une limace » ou garantit leur impunité. Ainsi que cela a été indiqué à Fides par le Père Ajaya Kumar Singh, prêtre en Orissa, le site Internet www.kandhamal.net, qui vient d’être mis en ligne, constituera une source d’informations, de données et de documentation tant pour l’assistance légale que pour ceux qui oeuvrent avec les survivants des violences et pour tous ceux qui voudront comprendre profondément ce tragique événement. Il servira également à « attirer l’attention sur l’échec des gouvernements d’Orissa et de l’Union indienne en matière de réhabilitation complète et de dédommagement des victimes » observe-t-il.
Deux Commissions d’enquête sur la violence à Kandhamal, nommées par le Premier Ministre d’Orissa, Naveen Pattnaik, ont présenté leurs rapports vers la fin de 2015 mais les documents en question n’ont pas encore été rendus publics. Les violences de 2008 ont causé la mort de quelques 100 chrétiens et la destruction de 8.500 maisons et de 395 églises. Des groupes de la société civile estiment le nombre des chrétiens évacués et chassés à jamais de leurs villages à plus de 56.000. (SD-PA) (Agence Fides 26/02/2016)



Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network