http://www.fides.org

Dépêches

2013-12-18

AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Vingt opérateurs sanitaires du CUAMM poursuivent leur mission d’assistance

Yirol (Agence Fides) – Malgré les tensions dérivant de la tentative de coup d’Etat au Soudan du Sud, dont le Président, Salva Kiir, a accusé des unités d’élite de la Garde révolutionnaire demeurées fidèles à son ancien Vice-président, Riek Machar, destitué en juillet dernier (voir Fides 16/12/2013), l’ONG Médecins avec l’Afrique CUAMM, présente dans le pays au travers de 20 opérateurs expatriés, suit avec préoccupation l’évolution de la situation d’instabilité qui est venue à se créer. Dans un communiqué diffusé par le CUAMM, le représentant local de l’ONG déclare que, « à cause d’activités programmées sur le territoire, tous les opérateurs du CUAMM se trouvent actuellement dans les hôpitaux de Yirol et de Lui, respectivement situés à 250 et 200 Km de Juba. Les informations sur la situation dans la capitale nous parviennent de manière fragmentée et sont en rapide évolution – continue-t-il – mais le cadre général semble préoccupant. Les autorités locales avec lesquelles nous travaillons étroitement font état de mouvements de troupes entre les Etats d’Equatoria occidental, des Lacs et Juba. Ce qui fait que l’indication fournie à nos opérateurs sanitaires est de limiter au maximum les sorties sur le territoire dans l’attente de nouvelles indications ». Au-delà des affrontements, on assiste à des contrastes politiques qui avaient porté en juillet dernier au limogeage du Vice-président, Rieck Machar, de tous les Ministres et de représentants importants du parti aux affaires – le SPLM (Mouvement populaire de libération du Soudan NDR) – de la part du Président Salva Kiir. Ayant lancé son intervention dans le Sud du Soudan en 2006 au travers de la restructuration et de la réouverture de l’hôpital de Yirol, dans l’Etat des Lacs, le CUAMM a ensuite élargi son rayon d’action, intervenant également à l’hôpital de Lui, en Equatoria occidental. Actuellement, le CUAMM est présent dans le pays au travers d’une équipe de 20 opérateurs expatriés, 8 à Lui, 10 à Yirol et 2 à Mapourdit. Toutes les équipes continuent à assurer l’activité des hôpitaux, afin de fournir soins et assistance sanitaire aux plus vulnérables. (AP) (Agence Fides 18/12/2013)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network