AMERIQUE/COLOMBIE - Appel des Evêques à la prière : « malgré les difficultés qui peuvent se manifester, nous devons soutenir le processus de paix »

vendredi, 12 octobre 2012

Bogotá (Agence Fides) – A quelques jours du début de la deuxième phase du processus de négociations pour la paix (voir Fides 05/10/2012), l’Eglise catholique en Colombie appelle les fidèles et toutes les personnes de bonne volonté à prier afin que se réalise cette aspiration. La note envoyée par la Conférence épiscopale colombienne à l’Agence Fides reproduit le document qui sera lu dans toutes les Paroisses du pays, document dans lequel l’Archevêque de Bogotá et Président de la Conférence épiscopale, S.Exc. Mgr Rubén Salazar, demande de réciter la prière de la paix de Saint François d’Assise à la fin de chaque célébration eucharistique. Au travers de cette prière, affirme l’Archevêque, « nous trouverons un chemin spirituel fécond qui nous aidera à construire la réconciliation dans nos familles, dans les communautés et dans notre pays ».
Le document rappelle que le gouvernement et les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie) ouvriront les dialogues de paix afin de mettre un terme à un demi siècle de conflit armé le 16 octobre à Oslo, en Norvège et déclare textuellement : « Malgré les difficultés qui peuvent se manifester au cours de la session de négociation ou en dehors d’elle, nous devons soutenir ce processus. Nous ne pouvons pas rester dans les tranchées de la logique de guerre par peur d’échouer. Nous pouvons et devons vaincre, unis, le scepticisme et le désespoir. En tant que disciples du Christ, Prince de la Paix, nous sommes appelés à apporter notre contribution à la recherche de la vérité, de la justice, du pardon et de la réconciliation, en soutenant avec force, le processus de paix qui débute maintenant ». (CE) (Agence Fides 12/10/2012)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network