AMÉRIQUE/NICARAGUA - Appel des évêques du Nicaragua à la réflexion et pour changer leur propre comportement de vie à la lumière de l’Évangile

vendredi, 20 novembre 2009

Managua (Agence Fides) – “Nous, évêques de la Conférence épiscopale du Nicaragua, rassemblés pour notre Assemblée plénière annuelle, devant les temps difficiles que notre peuple vit au Nicaragua, nous faisons appel à la réflexion et changement de comportement à la lumière de l’Évangile”. C’est ainsi que commence la lettre des évêques du Nicaragua, adressée à toute la population de la nation, qui est datée du 18 novembre. En premier, ils présentent une réalité préoccupante : décadence morale au niveau personnel et social, avec une prédominance de la force sur la raison, le manque de respect et la menace des droits fondamentaux comme la liberté d’expression, le mépris de la vie et l’insécurité des citoyens. Puis les évêques présentent les motifs d’espérance : nous sommes créés à l’image de Dieu et pour cela, nous pouvons nous mettre en relation dans un climat de sérénité, de respect et de liberté. Grâce à la résurrection du Christ, nous avons la force de changer et, donc, nous pouvons construire un nouveau climat social fondé sur la solidarité, sur la paix, sur la justice et sur l’amour. Enfin, les évêques exhortent les hommes politiques à condamner la violence ; tous les citoyens doivent chercher le bien commun et manifester leurs propres idées avec des moyens pacifiques, avec le dialogue et avec le respect ; les prêtres et les religieux demandent enfin à organiser des journées de prière pour la paix dans le pays. Le texte se conclut en invitant tout le monde à célébrer l’Immaculée Conception de Marie et Noël dans une grande foi en Dieu. (CE) (Agence Fides 20/11/2009 ; 18 lignes, 261 mots)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network