AFRIQUE/SIERRA LEONE - Mobilisation de l’Eglise d’Afrique occidentale suite au glissement de terrain de Regent

mardi, 29 août 2017 caritas  

Freetown (Agence Fides) – L’Eglise en Afrique occidentale se mobilise afin d’aider la population de Freetown, capitale de la Sierra Leone, frappée par la tragédie survenue dans la nuit du 13 au 14 août dernier lorsqu’un pan de la montagne dite « filon de pain » s’est écroulé sur le village de Regent (voir Fides 21/08/2017). Selon le dernier bilan disponible, le nombre des victimes dépasserait les 1.000.
« Il s’agit d’une ultérieure tragédie pour un pays qui doit encore se relever de la catastrophe représentée par l’épidémie d’Ebola – a déclaré le Père Chukwuyenum Afiawari, responsable de la Province jésuite d’Afrique du Nord-ouest – dont le territoire comprend le Nigeria, le Ghana, le Liberia, la Sierra Leone et la Gambie – lequel a lancé une collecte de fonds afin de lancer la reconstruction à long terme des zones dévastées.
« Tout en répondant aux besoins immédiats, nous devons également prendre en considération et commencer à planifier les efforts de reconstruction à long terme » a déclaré le Provincial jésuite. « Nous faisons appel à tous nos confrères jésuites, aux communautés et aux institutions de toute notre Société, à nos collaborateurs en mission, aux amis et aux bienfaiteurs ainsi qu’à toutes les personnes de bonne volonté afin qu’ils adhèrent à cette noble cause, pendant que nous collaborons à porter les secours urgents » a déclaré le Père Afiawari.
Le Père Alphonse Seck, Coordinateur des groupes de Caritas en Afrique occidentale, a souligné que « les Caritas de l’ensemble des quinze pays membres ont confirmé qu’elles contribueront à soutenir les autorités de Sierra Leone » afin qu’elles puissent faire face aux conséquences de la catastrophe. (L.M.) (Agence Fides 29/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network