AFRIQUE/KENYA - Appel des responsables religieux contre la violence dans l’attente des résultats officiels du scrutin

jeudi, 10 août 2017 elections   violence  

Nairobi (Agence Fides) – « Non à la violence. Il faut suivre les voies légales pour résoudre les contestations ». Tel est le sens de l’appel lancé par les responsables religieux du Kenya, rassemblés au sein du Forum multisectoriel, dans l’attente de la publication des résultats officiels des élections législatives et présidentielles qui ont eu lieu le 8 août (voir Fides 08/08/2017). Des bulletins jusqu’ici dépouillés, le Président sortant, Uhuru Kenyatta, semble désormais vainqueur. Son adversaire, Raila Odinga, a accusé les résultats électoraux d’avoir été falsifiés, selon lui en manipulant le système électronique de votation (voir Fides 09/08/2017). Les observateurs de l’Union européenne ont cependant déclaré de ne pas avoir relevé d’indice de « manipulations au niveau central et local » du processus de vote.
« Nous avons pris en considération de manière sérieuse les préoccupations exprimées par R. Odinga, tout comme celles d’autres candidats » a affirmé Peter Karanja, Secrétaire général du Conseil national des églises du Keya (NCCK), qui a parlé au nom du Forum multisectoriel. « Il est important de ne pas s’engager dans des actes de violence ou d’autres activités destructrices. Nous sommes confiants dans le fait que la Commission électorale indépendance (IEBC) et les principaux partis et formations politiques travailleront afin de résoudre les problèmes. Nous laissons donc que les kenyans vivent en paix alors que nous attendons que ces processus se soient achevés ».
Dans une autre intervention, les responsables religieux kenyans ont exprimé leur satisfaction pour l’action des forces de l’ordre et la manière professionnelle dont elles ont assuré la sécurité avant, pendant et après les élections. Dans le cadre d’un certain nombre d’incidents isolés dans l’ouest du pays, place forte de l’opposition, et dans les bidonvilles de Nairobi, quatre personnes ont cependant trouvé la mort. (L.M.) (Agence Fides 10/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network