AFRIQUE/RD CONGO - Poursuite de l’augmentation du nombre des mineurs du Kasaï victimes des conflits armés

vendredi, 4 août 2017

Internet

Luebo (Agence Fides) – Au cours de ces deux derniers mois, dans la région du Kasaï, en République démocratique du Congo, plus de 140 enfants sont morts à cause des conflits armés. Le nombre des victimes pourrait être supérieur, certaines sources faisant en effet état de 500 cas enregistrés de mineurs encadrés au sein des milices et utilisés comme boucliers humains. Un communiqué de l’ONG World Vision parvenu à Fides affirme que plus de 3.000 personnes sont mortes et que 1,4 millions d’autres ont dû abandonner leurs maisons à cause de la violence qui caractérise différentes régions congolaises, le Kasaï étant la plus fortement touchée.
L’enfance est l’un des secteurs les plus vulnérables et les organisations de protection des droits fondamentaux continuent à dénoncer l’usage d’enfants soldats. (AP) (Agence Fides 04/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network