http://www.fides.org

Africa

2003-09-15

AFRIQUE / GUINEE-BISSAU - LES ETAPES DE L’EVANGELISATION

Rome (Agence Fides) –La Guinée-Bissau a fêté en 1998 les 500 ans de son évangélisation ; cette dernière s’est faite en quatre ou cinq étapes. La première a commencé avec l’arrivée en Guinée des Portugais en 1446, vers la moitié du XV° siècle, et dura jusqu’à la création du Diocèse de Cap Vert en 1553, à 1.000 km de là, et dont la Guinée faisait partie. Mais il y avait quelques laïcs seulement (des marins surtout) et quelques missionnaires
La deuxième étape remonte à la création du Diocèse de Cap Vert jusqu’en 1940, quand la Guinée se sépara de l’archipel. Commence alors un certain changement pour l’évangélisation, toujours avec peu de gens : quelques prêtres diocésains, différents Ordres religieux (Jésuites, Franciscains, Carmes etc.). L’Evêque se trouvait à 1.000 km de là, et, durant tous ces siècles, seuls 7 Evêques se sont rendus en Guinée.
La troisième étape de l’évangélisation en Guinée-Bissau, de 1940 à 1977, après la séparation d’avec le Cap Vert et quand elle dépendait déjà directement de Rome, a été une Mission « sui juris qui fut élevée au rang de Préfecture Apostolique en 1955. Durant cette phase, on trouve déjà des prêtres étrangers, comme les missionnaires du PIME, des Pères étrangers et des religieuses italiennes. C’est une phase où, pour la première fois, le Missions commencent une œuvre importante dans l’enseignement, la santé et la promotion sociale. En cette période, les Eglises n’avaient ni hôpitaux, ni écoles privées ; avec la Mission « sui juris » une action sociale plus gande a pu commencer.
La dernière étape est la création du Diocèse en 1977, phase d’Eglise particulière, de mise en valeur des agents pastoraux locaux ; c’est une phase de continuation et de développement de l’action sociale, de création de lignes pastorales communes.
Ces 20 dernières années, l’Eglise a gagné un bon prestige moral et social : en particulier dans le domaine de l’enseignement, de la santé, elle jouit d’un bon prestige social.

Superficie : 36.125 km² ; population : 1.230.00 habitants ; catholiques : 142.000 ; Diocèses : 2 ; paroisses : 24 ; prêtres séculiers : 17 ; prêtres religieux : 61 ; religieux non prêtres : 11 ; religieuses : 135 ; missionnaires laïcs : 10 ; catéchistes : 825. (L.M.)
(Agence Fides, 15 septembre 2003, 31 lignes, 381 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network