AMERIQUE/VENEZUELA - IV° Assemblée de la Conférence des Rédemptoristes d’Amérique latine et des Caraïbes

vendredi, 26 mai 2017 instituts missionnaires   violence   missionnaires   faim  
IV° Assemblée de la Conférence des Rédemptoristes

IV° Assemblée de la Conférence des Rédemptoristes d’Amérique latine et des Caraïbes

Marianella (Agence Fides) – « Notre vocation prophétique nous porte à dénoncer l’intolérance, l’usage de la violence, l’affrontement entre frères, l’imposition par la force, la peur, les persécutions et les arrestations contraires à la dignité de toute personne et à l’exercice des droits fondamentaux ». C’est ce que l’on peut lire dans le communiqué intitulé « Solidaires du Venezuela » que la Congrégation du Très Saint Rédempteur a publié au terme de la IV° Assemblée de la Conférence des Rédemptoristes d’Amérique latine et des Caraïbes ayant eu lieu les 22 et 23 mai à Marianella, en Colombie.
« En tant que missionnaires Rédemptoristes, nous ne pouvons pas fermer les yeux devant ce qui se passe actuellement au Venezuela. Nous voyons avec douleur la souffrance de nombreux frères due à la violence démesurée pratiquée par le gouvernement. Nous sommes préoccupés par les mesures extrêmes de pression sociale exercées sur de nombreuses personnes, qui mettent en danger leur intégrité et leur vie même. Ce long conflit cause actuellement des blessures qui seront difficiles à guérir » peut-on lire dans le communiqué parvenu à Fides.
« A ceux qui gouvernent, nous rappelons que personne n’a le droit de s’arroger tous les pouvoirs… Les principes de l’indépendance, de la séparation, de la coordination et de la coopération sont essentiels à la survie de la démocratie, des droits constitutionnels et du bien commun » affirment les Rédemptoristes qui sont présents dans le pays tant en de nombreux lieux de mission que dans les villes.
Les Rédemptoristes, soit plus de 5.000 missionnaires de par le monde, sont engagés au sein de l’Eglise en Amérique latine au travers d’une forte présence. La IV° Assemblée des membres latino-américains de la Congrégation a travaillé à l’application des conclusions du Chapitre général de 2016 sous le slogan « Témoins du Rédempteur, Solidaires pour la mission dans un monde blessé ».
Entre temps, au Venezuela, les manifestations contre le gouvernement du Président Maduro se poursuivent. Avant-hier, deux autres victimes ont été enregistrées, l’une à Maracaibo et l’autre à Ciudad Bolivar, tuées par balles. Ceci porte ainsi à 63 le nombre des victimes des protestations antigouvernementales qui se succèdent au Venezuela depuis le début du mois d’avril. Hier, à Caracas, devait se dérouler une manifestation d’opposants mais elle a été rendue impossible par les forces de sécurité avant même son départ de différents points de la ville. Les enfants d’une école locale ont été évacués après que les gaz lacrymogènes aient envahi la cour de l’établissement durant la récréation. (CE) (Agence Fides 26/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network