VATICAN - Ordination de trois Evêques à Mongomo de la part du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples

samedi, 20 mai 2017 filoni   eglises locales   evêques  
Ordination de trois Evêques à Mongomo de la part d

Ordination de trois Evêques à Mongomo de la part du Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples

Mongomo (Agence Fides) – Ce matin, 20 mai, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, a célébré à Mongomo la Messe solennelle pour l’ordination de trois Evêques et l’inauguration de deux Diocèses (voir Fides 17/05/2017) : un événement historique pour l’Eglise en Guinée équatoriale.
Ainsi que l’a rappelé le Cardinal dans son homélie, le 1er avril, le Saint-Père François a érigé deux nouveaux Diocèses en Guinée équatoriale : ceux d’Evinayong et de Mongomo, nommant premier Evêque d’Evinayong le Père Calixto Paulino Esono Abaga Obono, et premier Evêque de Mongomo, le Père Juan Domingo-Beka Esono Ayang, CMF. A cette même date, il avait nommé Evêque du Diocèse d’Ebebiyin le Père Miguel Angel Nguema Bee, SDB. « Il s’agit de trois fils de ce pays – a déclaré le Cardinal – auxquels le Seigneur Jésus, par l’intermédiaire du rite de l’Ordination épiscopale, concédera par le don de l’Esprit Saint, la plénitude du sacerdoce ».
Au rite solennel, participaient différents Evêques provenant notamment des pays voisins, le Nonce apostolique, le Président de la République et les autorités. « L’Eglise en Guinée équatoriale vit aujourd’hui un moment très important de son histoire – a souligné le Cardinal Filoni. Ainsi, alors que se confirme l’œuvre missionnaire déjà commencée par le passé grâce à de nombreux évangélisateurs courageux qui ont dépensé leur vie pour l’Evangile et pour les pauvres, par cette décision du Pape, il est entendu procéder à un développement ultérieur et adapté de l’Eglise dans ce pays. L’actuel moment historique représente donc la reconnaissance du chemin de mûrissement, tant historique qu’actuel, malgré les nombreuses difficultés rencontrées par le passé ». Le Cardinal a poursuivi : « Par l’intermédiaire de ma présence, c’est le Saint-Père qui s’unit à vous et m’a demandé de vous manifester son exultation, entendant donner un nouvel élan et un encouragement au pays et à son Eglise ».
En rappelant les lectures du jour, qui narrent dans les Actes des Apôtres la vie de l’Eglise primitive, le Préfet du Dicastère missionnaire a déclaré : « Ici aussi, la Parole de Dieu a été semée par les missionnaires voici quelques siècles. Ici se sont formées les premières communautés chrétiennes. Puis naquirent les stations missionnaires et les premières Paroisses. Enfin, furent créés les premiers Diocèses qui donnèrent vie à l’Eglise guinéenne sur cette terre. Tout ceci a été rendu possible grâce à la Parole de Dieu annoncée et à l’accueil que lui firent vos ancêtres. Aujourd’hui, cette œuvre commencée voici des siècles se poursuit et le Saint-Père vous donne trois nouveaux Evêques que je suis sur le point de consacrer ».
S’adressant directement aux trois candidats à l’Episcopat, il a poursuivi : « Le Seigneur, au travers du ministère du Saint-Père, vous assigne cette mission spéciale : tout d’abord être des hommes courageux et d’authentiques témoins de la foi, puis des défenseurs de l’œuvre d’évangélisation et des serviteurs du Peuple de Dieu qui vous est confié… Ne soyez pas des chefs de tribu ou des chefs politiques : vous êtes, je le répète, des pères et des Pasteurs, toujours et pour tous. La vocation de l’Evêque est d’être, toujours et inlassablement, prêt à réaliser la volonté du Seigneur ».
« Le Seigneur vous a choisi non pas pour vos mérites ; peut-être plus pour vos limites, afin que personne dans cette œuvre sainte n’ait à s’enorgueillir » a poursuivi le Cardinal. « Soyez donc de vrais Pasteurs, humbles et généreux, qui comprennent et se chargent des besoins de leurs propres fidèles. Créez un climat de collaboration et de partage au sein de la communauté sacerdotale et des religieux. Ne vous découragez pas face aux difficultés. La force de votre ministère se trouvera dans la force du Christ qui vous a appelés. Soyez de vrais Maîtres de la Foi, prêchant avec courage la Parole, diffusant l’enseignement de l’Eglise et vous mettant à jour au travers de la lecture individuelle en la matière ».
Le Cardinal a invité les présents à aimer leurs Evêques et leurs prêtres, « non parce qu’ils sont parfaits mais parce que le Seigneur les a destinés à votre service et priez pour eux, afin que, chaque jour, ils se convertissent au Christ et Lui soient fidèles ».
La nouvelle configuration ecclésiastique de la Guinée équatoriale, qui comprend désormais un Archidiocèse et quatre Diocèses, « devra aider à édifier une communion de bien plus intense et adéquate au sein du Peuple de Dieu présent dans ce pays » a expliqué le Préfet du Dicastère missionnaire, qui a exhorté à ne pas oublier que « les structures, à elles seules, ne sont pas suffisantes en l’absence de l’esprit de collaboration ». Dès lors « vous êtes tous appelés à collaborer de manière responsable et à édifier vos Communautés, en les faisant grandir ». « Chers frères et sœurs, l’amour est la force qui édifie et fait grandir – a-t-il conclu. Aimez vos Eglises et aidez-les, plus que de les critiquer et d’en souligner seulement les défauts. C’est seulement en aimant et en collaborant que nous pouvons renforcer et faire grandir l’action d’évangélisation. L’avenir spirituel et moral de l’Eglise en Guinée équatoriale est entre vos mains ». (SL) (Agence Fides 20/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network