AMERIQUE/MEXIQUE - Encore dans un état grave le prêtre agressé dans la Cathédrale

vendredi, 19 mai 2017 violence   prêtres   droits fondamentaux  
Encore dans un état grave le prêtre agressé dans l

Encore dans un état grave le prêtre agressé dans la Cathédrale

Mexico (Agence Fides) – L’Archidiocèse de Mexico a diffusé un communiqué concernant les conditions de santé du Père José Miguel Machorro Alcalá, 55 ans, poignardé alors qu’il célébrait la Messe en la Cathédrale métropolitaine le 15 mai au soir (voir Fides 16/05/2017).
Selon le bulletin médical du 17 mai diffusé en soirée, envoyé à Fides, « au moment de reprendre l’état conscient, le prêtre a présenté une paralysie sur l’ensemble de la partie droite du corps, suite à des dommages à la zone gauche du cerveau – ictus – dus au manque d’irrigation faisant suite à la grave hémorragie dont il a souffert ».
Un autre bulletin médical du 18 mai au matin indiquait que « les conditions neurologiques ont malheureusement empiré et il existe un manque de flux sanguin ». Les médecins ont expliqué que la tachycardie constitue un signal d’alarme dans la mesure où c’est le cerveau qui contrôle la fréquence cardiaque. L’état de santé est donc par suite délicat.
En ce qui concerne son agresseur, le Procureur général de Mexico a indiqué qu’au moment de son arrestation, il avait déclaré s’appeler John Rockschild et être d’origine française, alors que son vrai nom est Juan René Silva Martinez et qu’il est originaire de Matehuala, San Luis Potosí. Sur la base des premiers tests, il résulterait que le jeune de 26 ans souffre d’un désordre psychotique qui, en association avec son obsession pour un jeu vidéo - Assassin's Creed – aurait pu le porter à s’acharner contre le prêtre, attendu qu’il n’est pas en mesure de distinguer entre réalité et fiction. (CE) (Agence Fides 19/05/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network