AMERIQUE/ARGENTINE - Lettre de l’Evêque de Posadas à l’occasion de la Semaine Sainte

vendredi, 7 avril 2017
"L'espérance chrétienne doit nous responsabiliser

"L'espérance chrétienne doit nous responsabiliser afin de défendre nos droits"

Posadas (Agence Fides) – L’Evêque de Posadas, S.Exc. Mgr Juan Rubén Martínez, a publié un Lettre en préparation aux célébrations de la Semaine Sainte, dans laquelle il écrit qu’il « serait hypocrite de prétendre sortir des difficultés personnelles et sociales, de la crise des valeurs et des formes de corruption sans décider de prendre en propre l’engagement responsable de construire un avenir meilleur ».
Dans la lettre parvenue à Fides, l’Evêque rappelle qu’à la base de tout cela se trouve le mystère de l’Incarnation : « Dieu à voulu devenir l’un d’entre nous et par suite se lier à l’histoire humaine. Voila pourquoi on parle d’une fois engagée dans l’histoire, le drame humain, la recherche de transformation, la certitude de la dynamique de Pâques, de la mort et de la vie, qui nous conduit à l’éternité ».
« Nous devons garder les yeux ouverts – poursuit-il – afin de discerner et d’écarter les fausses promesses ainsi que tout type d’espérance humaine facile, sans aucune difficulté et ne comportant pas la responsabilité de construire et de transformer notre société ».
« L’espérance chrétienne – conclut Mgr Juan Rubén Martínez – doit nous responsabiliser pour défendre nos droits mais surtout pour faire notre devoir de citoyens. Ce devoir commence au travers de l’engagement dans les petites choses de tous les jours, dans notre ville ou notre quartier, à l’école ou dans notre Paroisse. Nous pouvons dire que, s’il existe des responsables sociaux, politiques, religieux inadaptés, cela dérive de notre manque de responsabilité et de participation régulière, y compris au travers de l’usage du vote ».
L’Argentine, et en particulier Posadas, connaît un moment de grande tension. Hier, 6 avril, a eu lieu la première grève générale protestant contre le gouvernement du Président Mauricio Macri. L’importante mobilisation a été promue par la Centrale générale des Travailleurs (CGT), la plus importante organisation syndicale du pays, et a été très fortement suivie dans les secteurs des transports, de la santé, des banques, de l’instruction et dans les secteurs public et privé. (CE) (Agence Fides 07/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network