ASIE/TERRE SAINTE - Incendie criminel dans la chapelle de l’Ascension sur le Mont des Oliviers

jeudi, 9 mars 2017 lieux saints  

Panoramio

Jérusalem (Agence Fides) – Le 8 mars, un incendie criminel a endommagé la chapelle de l’Ascension sise au sommet du Mont des Oliviers. Selon ce qu’indique les moyens de communication de la Custodie de Terre Sainte, un pneumatique a été incendié près de la roche – conservée à l’intérieur de la chapelle – d’où, selon une tradition remontant aux premiers siècles de l’ère chrétienne, Jésus est monté aux cieux. Une armoire contenant des cartes postales et des objets religieux mis en vente par une famille musulmane gardant le lieu sacré a également été endommagée par les flammes. Selon la police, une dispute entre deux familles impliquées dans la garde du lieu saint serait à l’origine de l’incendie. Une personne a été arrêtée pour être interrogée.
La chapelle de l’Ascension constitue l’un des quatre Lieux Saints partagés, gérés selon les règles définies par le Status Quo, ensemble de dispositions d’origine ottomane réglementant les droits de propriété et d’accès à ces Lieux. Des quatre Lieux Saints partagés – les trois autres étant la Basilique du Saint Sépulcre à Jérusalem, celle de la Nativité à Bethléem et la Tombe de la Vierge dans la vallée du Cédron – la chapelle de l’Ascension est la seule à se trouver sous la juridiction de l’autorité musulmane des Lieux Saints.
La chapelle actuelle remonte à la période croisée et a été construite pour remplacer un précédent édifice détruit en 614 par les Perses. Le lieu saint est fréquenté également par les musulmans – qui admettent l’Ascension au ciel de Jésus tout en niant Sa mort sur la croix et Sa résurrection. (GV) (Agence Fides 09/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network