AFRIQUE/SOUDAN - Plus de 31.000 sud-soudanais réfugiés à l’étranger à cause de la famine

jeudi, 2 mars 2017

RD

Khartoum (Agence Fides) – La moitié du nombre prévu de réfugiés provenant du Soudan du Sud au titre de 2017 est déjà arrivée au Soudan au cours des deux premiers mois de cette année. C’est ce qu’affirme le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. Sur la base des données officielles, plus de 31.000 sud-soudanais ont quitté leur pays à cause de la faim et des conflits armés. La famine, annoncée officiellement par le gouvernement et par les Nations unies en date du 20 février dernier, est particulièrement grave dans certaines zones de l’Etat d’Unité. Les premières estimations indiquent que plus de 80% des nouveaux arrivés sont des femmes et des enfants, y compris des enfants non accompagnés et séparés de leurs familles. Tous ont besoin d’une assistance immédiate en mesure de leur sauver la vie.
A partir des points de passage entre les deux pays, les nouveaux réfugiés sont transportés en des lieux où ils peuvent recevoir de la nourriture, de l’eau et un abri. Leur sont fournis des kits de cuisine afin de satisfaire leurs besoins de base. Les responsables du Sudanese National Umma Party ont demandé à la population soudanaise des zones frontalières de recevoir les réfugiés qui fuient la famine frappant actuellement la jeune nation. Les organisations de la société civile soudanaise ont lancé un appel aux organisations charitables et de bénévolat reconnues par l’Etat au Soudan, afin qu’elles fournissent des aides au Soudan du Sud. Selon le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, depuis le début de la guerre civile, près de 330.000 sud-soudanais sont arrivés au Soudan, fuyant la guerre et l’insécurité alimentaire caractérisant leur pays. (AP) (Agence Fides 02/03/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network