AFRIQUE/EGYPTE - Encore irrésolu le contentieux relatif aux terrains du Monastère orthodoxe de Saint Macaire

vendredi, 17 février 2017 justice   eglises orientales  

stmacariusmonastery

Fayoum (Agence Fides) – Le contentieux opposant le Monastère copte orthodoxe de Saint Macaire, sis dans la région de Wadi al Rayan, au gouvernement égyptien à propos du projet de construction d’une route qui devrait relier la ville de Fayoum à un oasis en traversant les terrains de propriété du Monastère ne trouve pas encore de solution définitive. Maître Ihab Ramzy, qui défend les intérêts de l’Eglise copte orthodoxe et qui dès juin 2016 avait rendu public des détails sur l’accord intervenu entre les parties, a indiqué ces jours derniers que la Commission ad hoc constituée pour évaluer les termes économiques du dédommagement dû au Monastère suite à l’expropriation des terrains n’a pas encore produit de propositions et de suggestions utiles pour conclure la négociation. En outre, le moine arrêté au cours d’une phase agitée de cette affaire, demeure en prison bien que le Monastère ait rempli tous les engagements pris pour favoriser également la résolution du cas judiciaire et malgré la demande de grâce présidentielle adressée par les défenseurs du moine arrêté au Chef de l’Etat égyptien.
Au cours des premiers mois de 2015, au cours d’une initiative de résistance non violente, les moines de Saint Macaire s’étaient par ailleurs allongés sur le parcours des bulldozers qui s’approchaient des terrains du Monastère dans le cadre des travaux initiaux de construction de la route.
Le projet prévoit la construction d’une route devant relier la ville de Fayoum à un oasis en traversant les terrains entourant le Monastère et menaçant également une zone archéologique qui s’étend autour d’une église du IV° siècle. Le projet mettait également en danger l’approvisionnement en eau du Monastère et de zones cultivées. (GV) (Agence Fides 17/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network