AFRIQUE/RD CONGO - Prise de position de l’Evêque de Luiza contre « les violences inimaginables perpétrées contre les civils »

lundi, 13 février 2017 violence   groupes armés   evêques  

Kinshasa (Agence Fides) – « Les violences ont été exceptionnelles et d'une atrocité inimaginable pour des paisibles citoyens » affirme dans un communiqué envoyé à l’Agence Fides S.Exc. Mgr Félicien Mwanama Galumbulula, Evêque de Luiza, en province du Kasai central, en République démocratique du Congo où s’affrontent, depuis des jours, les militaires congolais et les miliciens du défunt chef traditionnel Kamwina Nsapu.
« Dans les affrontements entre les miliciens et les militaires, on me rassure qu'il y a eu des morts surtout à Ngwema et à Mubinza. Le bilan exact est difficile à dresser pour le moment » affirme Mgr Galumbulula qui a interrompu le voyage qu’il effectuait avec une délégation d’Evêques en Europe pour revenir immédiatement dans son Diocèse. « Le bilan exact est difficile à dresser pour le moment. Mais les violences ont été exceptionnelles et d'une atrocité inimaginable pour des paisibles citoyens. La psychose s'est emparée de la population à telle enseigne que organiser le deuil pour le moment est impensable ».
« Nos paroisses de Mubinza, Ngwema, Lubi, Kamponde, Mikele sont de plein pied dans la tourmente » – poursuit l’Evêque. « Certaines sont vides et d'autres vidées de leurs habitants et de leurs patrimoines par des pillages ». Les plus touchées sont celles de Ngwema et Mubinza, dont les prêtres « ont dû marcher jour et nuit pour trouver refuge ailleurs ».
Le 11 février, l’ONU a exprimé son inquiétude concernant les violences au Kasai central qui, selon l’organisation internationale, auraient provoqué au moins 50 morts dans la seule province de Tshimbulu au cours de ces derniers jours. (L.M.) (Agence Fides 13/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network