ASIE/IRAQ - Visite de l’Evêque syro orthodoxe de Mossoul à l’église Saint Ephrem, libérée de l’occupation des djihadistes

mardi, 7 février 2017 eglises orientales   zones de crise   guerres   djihadistes   proche-orient  

ankawa.com

Mossoul (Agence Fides) – L’église syro orthodoxe de Mossoul dédiée à Saint Ephrem, un temps utilisée par les djihadistes du prétendu « Etat islamique » en tant que siège du « conseil d’Etat des moudjahiddines » située dans une zone de la vile déjà libérée par l’armée irakienne, a reçu la visite de l’Evêque syro orthodoxe de Mossoul, Nicodemus Daoud Matti Sharaf. Des clichés publiés par le site Internet ankawa.com montrent l’église gravement endommagée mais non détruite après plus de deux ans et demi d’occupation djihadiste et l’offensive militaire de l’armée irakienne pour la libération de Mossoul, appuyée par les opérations aériennes de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis. Les photographies publiées montrent que, sur la façade et les murs de l’édifice de culte chrétien, se trouvent encore les banderoles et les affiches noires du prétendu « Etat islamique ».
Les miliciens du prétendu « Etat islamique » avaient dès juillet 2014 choisi l’église Saint Ephrem comme siège du conseil d’Etat des moudjahiddines ». La croix se trouvant sur la coupole avait été démolie. Le 9 septembre de cette même année, les opérations aériennes lancées contre les positions djihadistes avaient endommagé gravement certains édifices adjacents à l’église Saint Ephrem et à l’église syro-catholique Saint Paul, elle aussi située dans ce qu’il est convenu d’appeler le quartier de la police. Par la suite, en novembre 2014, l’église Saint Ephrem avait été vidée de son ameublement interne et des rumeurs persistantes circulant sur Internet avaient fait penser – sans que cela soit jamais confirmé – que le lieu de culte chrétien aurait été bientôt transformé en mosquée. (GV) (Agence Fides 07/02/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network