AMERIQUE/SALVADOR - Demande de médiation de l’ONU entre le gouvernement et les bandes de la part de responsables religieux

jeudi, 26 janvier 2017 groupes armés   politique   violence  
Célébration religieuse en prison

Célébration religieuse en prison

San Salvador (Agence Fides) – L’évêque luthérien Medardo Gomez a communiqué à la presse que les responsables des églises luthériennes et évangéliques du Salvador demanderont aux Nations unies de jouer un rôle de médiateur entre le gouvernement salvadorien et les bandes de manière à lancer un processus de paix dans le pays.
Il a en outre déclaré être en contact avec la bande dite Mara Salvatrucha au travers de membres des familles. « Les familles de ces jeunes fréquentent nos églises, appartiennent à nos communautés chrétiennes. Leurs mères, leurs épouses et leurs familles nous ont dit qu’elles nous soutiennent pour parvenir à ce dialogue entre bandes ».
Voici quelques jours (voir Fides 16 et 23/01/2017), S.Exc. Mgr Rosa Chavez avait déclaré que l’Eglise catholique était prête à soutenir un dialogue entre les autorités et les bandes, dans le cas où sa participation serait demandée et si les conditions favorables de confiance réciproque étaient réunies, naturellement toujours dans le cadre de normes établies. Toutefois, les autorités gouvernementales soutiennent qu’elles ne dialogueront pas avec les criminels. Le Directeur de la Police nationale civile, Howard Cotto, a ajouté qu’il s’agit seulement d’une stratégie, « une stratégie criminelle des bandes visant à faire croire aux moyens de communication qu’elles sont les victimes et non les mandants criminels ».
C’est ce qu’a également déclaré le Vice-président de la République, Oscar Ortiz : « Le gouvernement ne négocie pas avec les bandes. Le pays a seulement une proposition pour ceux qui veulent intimider ou faire chanter la population à savoir qu’ils renoncent au crime. Il n’y a pas d’autre voie et l’Etat fera tout ce qui est en son pouvoir pour remporter cette bataille qui pourra nous coûter cher mais que nous remporterons ». (CE) (Agence Fides 26/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network