AMERIQUE/TRINITE ET TOBAGO - Préoccupation des églises chrétiennes suite aux homicides et maux sociaux tels que la violence, la drogue et la circulation d’armes

mercredi, 28 décembre 2016 violence   eglises locales  
Violence, drogue et armes

Violence, drogue et armes

Port of Spain (Agence Fides) – « Il existe beaucoup de colère dans le pays ainsi qu’une quantité excessive de drogue et d’armes et ces dernières sont facilement disponibles ». Telle est la préoccupation de l’Archevêque de Port of Spain, S.Exc. Mgr Joseph Harris, qui, en compagnie de l’évêque anglican, Claude Berkley, et au pasteur Daniel Teelucksingh, de l’église presbytérienne, a dénoncé les maux sociaux et la spirale des homicides qui frappe la communauté de Trinité et Tobago.
« Un homicide est déjà assez grave. Par suite, plus de 400 meurtres constituent un fait terrible. Nous ne pouvons pas vivre de cette manière » a dénoncé Mgr Harris hier, 27 décembre, après la publication du rapport de The National Joint Action Committee (NJAC), qui mentionnait plus de 400 homicides et plus de 100 morts dans le cadre d’accidents de la route.
Il semble que Trinité et Tobago « chemine dans les ténèbres » et attende encore de voir la lumière de Jésus Christ, dans la mesure où la violence est présente chaque jour. « Le message des Ecritures est que les personnes qui cheminaient dans les ténèbres virent se lever une grande lumière. En revanche, il nous semble que nous sommes encore dans les ténèbres et que nous ne voyons pas la lumière de Jésus Christ. Nous avons essayé tous les types de « ismes » : le communisme, le socialisme, le capitalisme mais aucun ne nous aide dans notre façon de vivre. Nous devons nous éloigner de ces « ismes » et chercher le Christianisme » a exhorté Mgr Harris.
Ce dernier a conclu son commentaire en relevant que c’est peut-être la première fois que les célébrations de la Veille de Noël ont connu des changements d’horaire à cause de l’insécurité et de la peur des personnes. « Les homicides à Trinité et Tobago sont si nombreux et si terribles que nous pouvons dépasser la situation d’Alep et de Berlin » a déclaré Mgr Harris. (CE) (Agence Fides 28/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network