ASIE/SRI LANKA - Vers une nouvelle norme modifiant l’accès à l’information dans le pays

lundi, 19 décembre 2016 droits fondamentaux  

Internet

Colombo (Agence Fides) – Les célébrations du 69ème anniversaire de l’indépendance du Sri Lanka du 4 février prochain revêtiront une valeur particulière pour les moyens de communication de cet Etat insulaire d’Asie du sud dès lors que la nouvelle Loi sur le droit à l’information devrait entrer en vigueur à cette date. Au cours de la dernière décennie, plus de 20 journalistes et opérateurs du monde de la communication ont été assassinés dans le pays.
Selon des nouvelles parvenues à Fides, le projet de norme remonte à vingt ans en arrière et l’initiative a pris pied en 1998 au travers de la Déclaration de Colombo sur la liberté des moyens de communication et la responsabilité sociale. En 2004, fut entreprise la rédaction du projet de loi sur la Liberté de l’information. L’initiative législative fut présentée au Parlement mais il ne fut pas possible de la voter à cause d’une crise gouvernementale. Finalement cette année, le 24 juin, le Parlement a approuvé le texte. Il demeure encore beaucoup de chemin à parcourir mais, malgré les obstacles, les institutions vont de l’avant dans le but d’annoncer d’ici le 4 février que les citoyens du Sri Lanka pourront, pour la première fois, disposer de la loi sur le droit à l’information. « A cause de cette loi, les hommes politiques devront réfléchir à deux fois avant de faire quelque chose parce que maintenant la population a le droit d’avoir accès à l’information et le gouvernement a le devoir de la lui fournir » peut-on lire dans une déclaration des responsables des Moyens de communication. Pour que la loi puisse effectivement fonctionner, il sera cependant nécessaire une modification dans la manière de travailler des fonctionnaires ainsi que davantage de transparence. (AP) (Agence Fides 19/12/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network