AMERIQUE/MEXIQUE - Prêtre diocésain enlevé et torturé pour avoir condamné la criminalité et la corruption

lundi, 14 novembre 2016 violence   animation missionnaire   evêques   eglises locales  
S.Exc. Mgr Lopez Plaza

S.Exc. Mgr Lopez Plaza

Veracruz (Agence Fides) – Le Père José Luis Sánchez Ruiz, prêtre diocésain qui avait été enlevé le 11 novembre, a été relâché hier, présentant « d’évidents signes de torture » selon le communiqué du Diocèse de San Andres Tuxtla (Veracruz, Mexique) portant la signature de S.Exc. Mgr Fidencio Lopez Plaza.
Dans le communiqué parvenu à Fides, l’Evêque remercie les autorités pour l’intérêt démontré et indique que la communauté attend les conclusions du Parquet pour faire la lumière sur les faits. Mgr Lopez Plaza remercie également « tous les fidèles ainsi que la Conférence épiscopale mexicaine et en particulier les Evêques de la Province ecclésiastique de Veracruz, pour leur solidarité profonde et pour leur prière ».
Selon la presse locale, le Père Sánchez Ruiz, Curé de la Paroisse des Douze Apôtres de Catemaco, avait reçu des menaces dans les jours ayant précédé son enlèvement, sûrement dues à ses dures critiques à l’encontre de la corruption et de la criminalité au sein de la petite ville de Catemaco. Les citoyens avaient plus d’une fois manifesté contre le manque de sécurité et l’arrogance de la criminalité organisée. En différentes occasions, Fides a signalé que les Etats mexicains de Veracruz, Guerrero et Michoacán constituent les régions les plus violentes, y compris pour les prêtres. (CE) (Agence Fides 14/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network