EUROPE/ROUMANIE - Un quart de siècle de présence des religieux de la Petite Œuvre de la Divine Providence parmi les plus fragiles et les derniers de Roumanie

samedi, 12 novembre 2016 ordres religieux   jeunes   pauvreté  

Donorione.org

Bucarest (Agence Fides) – En 1991, arrivèrent à Bucarest les premiers fils spirituels de Don Orione – appartenant à la Congrégation de la Petite Œuvre de la Divine Providence. Leur activité s’adressa immédiatement aux plus fragiles et aux derniers mais assura également le soutien spirituel de la nombreuse communauté italienne. L’Œuvre Don Orione fête donc cette année le 25ème anniversaire de l’arrivée de ses premiers missionnaires dans le pays. A partir de 1994, le Père Belisario Lazzarin s’engagea au profit des jeunes des rues de la capitale roumaine mais également en faveur des personnes âgées seules et privées de ressources.
Selon la note parvenue à Fides, la Congrégation de Don Orione est actuellement présente à Bucarest, à Voluntari, à Oradea et à Iasi. Les activités menées sont multiples, selon le charisme de Saint Louis Orione : un foyer destiné aux orphelines et l’activité pastorale en faveur des italiens présents dans la capitale roumaine et les alentours ; une maison de repos, un centre pour enfants et jeunes handicapés et un centre diurne pour enfants autistes à Voluntari ; la Paroisse de Tous les Saints et l’école Saint Louis Orione à Oradea ; un Séminaire, une école maternelle et un centre spécialisé dans la récupération des alcooliques à Iasi. (SL) (Agence Fides 12/11/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network