AFRIQUE/ZAMBIE - Communiqué conjoint de la Conférence épiscopale et du Conseil des églises en Zambie contre la création d’un Ministère des Affaires religieuses

mardi, 27 septembre 2016 evêques   oecuménisme   politique  

Lusaka (Agence Fides) – Catholiques et protestants de Zambie sont unis dans leur opposition à la création d’un Ministère des Affaires religieuses (Ministry of National Guidance and Religious Affairs). « Face aux différents défis financiers et économiques que notre pays affronte actuellement, nous considérons que la création de ce ministère ne constitue pas une priorité urgente ni une décision prudente. Après tout, nous pensons que les zambiens désirent que leur pays soit une démocratie et non une théocratie » affirme un communiqué conjoint de la Conférence épiscopale de Zambie (Zambia Conference of Catholic Bishops, ZCCB) et du Conseil des églises en Zambie (Council of Churches in Zambia (CCZ)), organisme qui regroupe les principales communautés protestantes du pays.
« Nous pensons que, en tant qu’Eglises et communautés de foi, nous avons jusqu’ici été capables d’exercer le mandat qui nous a été confié par Dieu et de contribuer de manière significative au développement national sans avoir ce ministère. Par suite, le Conseil des églises de Zambie et la Conférence épiscopale de Zambie s’opposent à la création du ministère précité » conclut le communiqué parvenu à Fides.
La parti du Président Edgar Chagwa Lungu, le Patriotic Front (PF), qui a promu l’initiative, affirme que la création du nouveau ministère contribuera à régler les activités des principales Eglises du pays et surtout des différentes églises qui ont poussé comme des champignons et prennent pour cibles les personnes les plus vulnérables.
Le Président a nommé le pasteur pentecôtiste Godfridah Sumaili à la tête du nouveau Ministère. Le Parlement doit cependant encore ratifier tant la nomination en question que la création du Ministère lui-même. L’Evangelical Fellowship of Zambia (EFZ), qui regroupe les églises pentecôtistes, a loué l’initiative du Président Lungu parce qu’elle « promeut les valeurs chrétiennes et attribue une plus grande signification à la déclaration indiquant que la Zambie est une nation chrétienne ». (L.M.) (Agence Fides 27/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network