ASIE/JORDANIE - Réunion des chefs des Eglises dédiée au présent et à l’avenir des chrétiens au Proche-Orient

lundi, 5 septembre 2016 eglises locales   eglises orientales   oecuménisme  

Royal Hashemite Court of Jordan

Amman (Agence Fides) – Demain, 6 septembre, sera ouverte à Amman la XI° Assemblée générale du Conseil des églises du Proche-Orient, qui voit la participation des Chefs et des représentants de toutes les Eglises et communautés ecclésiales présentes dans la région. A la rencontre, qui voit comme Eglise hôte le Patriarcat grec orthodoxe de Jérusalem, prennent part notamment le Patriarche d’Antioche des Chaldéens, S.B. Louis Raphaël I Sako, le Patriarche émérite de Jérusalem des Latins, S.B. Fouad Twal, le Patriarche d’Antioche des syro catholiques, S.B. Ignace Youssif III Younan, le Patriarche d’Antioche des grec melkites, S.B. Grégoire III Laham, le Patriarche grec orthodoxe d’Antioche, Yohanna X, et le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II.
Les rencontres et colloques entre les Chef des églises et des communautés religieuses se concentreront sur la conditions des chrétiens de la région au cours de la phase historique en cours et prendront en examen également le besoin de favoriser le dialogue et la coexistence avec les communautés islamiques majoritaires ainsi que les initiatives de secours au profit des réfugiés et des victimes des guerre mises en place par les communautés ecclésiales. Seront également évaluées les initiatives à prendre afin de solliciter la Communauté internationale et les puissances mondiales et régionales pour favoriser la fin des conflits en Syrie et en Irak dans les plus brefs délais.
En accueillant cette rencontre ecclésiale de haut niveau, le Royaume hachémite de Jordanie revendique également son rôle de Gardien des Lieux Saints chrétiens, et atteste de nouveau de sa sollicitude à reconnaître la présence chrétienne en tant qu’élément autochtone indispensable et ne pouvant être éliminé de la mosaïque de peuples et de communautés religieuses coexistant au Proche-Orient. Le Dimanche 4 septembre, le Roi, Abdallah II, en recevant le Patriarche copte orthodoxe, Tawadros II, a tenu à réaffirmer le fait que la Jordanie représente un modèle de « coexistence harmonieuse » entre chrétiens et musulmans. Au cours de sa première journée en Jordanie, Tawadros II a inauguré à Madaba le monastère copte orthodoxe de Saint Antoine, dont la première pierre avait été posée par son prédécesseur, Shénouda III, en 2005, et s’est rendu en visite au Mont Nébo, d’où Moise eut la vision de la Terre promise destinée par Dieu au Peuple élu.
Le Conseil des églises du Proche-Orient, fondé en 1974 à Nicosie et ayant actuellement son siège à Beyrouth, a pour but de faciliter la convergence des communautés chrétiennes de la région sur des thème d’intérêt commun et de favoriser le dépassement des contrastes de matrice confessionnelle. (GV) (Agence Fides 05/09/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network