ASIE/COREE DU SUD - Marche des jeunes et séminaire d’études visant à promouvoir la paix en Corée

mercredi, 17 août 2016 paix   justice   jeunes   eglises locales   guerres   terrorisme  

Arcidiocese Seoul

Séoul (Agence Fides) – Un effort de sensibilisation, de prière, d’œuvres concrètes permettant de promouvoir la paix : telle est l’intention avec laquelle, à l’occasion de la 71ème Journée de la Libération de la Corée, l’Archidiocèse de Séoul accueille une série d’événements, en invitant les jeunes et les responsables religieux provenant de différentes nations touchées par des conflits, à témoigner de leur volonté de construire la paix de par le monde.
Ainsi que l’a appris Fides, le premier événement de la série, organisé par le Comité pour la Réconciliation du peuple coréen, s’adresse aux jeunes et s’intitule « Le vent de la Paix ». Des jeunes provenant du monde entier effectuent un pèlerinage du 13 au 19 août au sein de la zone démilitarisée sise à la frontière entre les deux Corées et marchent de Goseong à Imjingak. Le groupe est composé de 91 jeunes participant au pèlerinage, y compris ceux provenant de pays ayant fait l’expérience de la guerre, tels que la Serbie, la Slovénie, le Liban et le Soudan du Sud. Ils se déplaceront dans la zone démilitarisée en priant pour la paix dans la péninsule coréenne et de par le monde.
A la cérémonie d’ouverture du pèlerinage, le 13 août, ont participé et envoyé des messages d’encouragement S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul et Administrateur apostolique de Pyongyang, ainsi que Hong Yong-Pyo, Ministre de l’Unification du gouvernement sud-coréen. « Grâce à cette opportunité, j’espère que les jeunes deviendront des opérateurs de paix dans l’avenir, se faisant promoteurs de réconciliation et cherchant à résoudre les controverses, grandes et petites » a indiqué à Fides le Père Chung Se-teok, Président du Comité pour la Réconciliation du peuple coréen, organisateur de l’événement.
Au terme de la marche, aura lieu à Séoul un Forum pour la paix dans la péninsule coréenne spécial auquel participeront entre autres S.Em. le Cardinal Boutros Béchara Rai, Patriarche d’Antioche des Maronites, S.Em. le Cardinal Vinko Puljic, Archevêque de Sarajevo, S.Exc. Mgr Stanislav Hocevar, Archevêque de Belgrade, S.Exc. Mgr Anton Jamnik, Evêque auxiliaire de Lubjana et l’Evêque de Banja Luka, S.Exc. Mgr Franko Komarica, qui ont tous fait l’expérience, dans leur histoire, de guerres civiles et d’épanchement de sang.
Le sous-titre de la rencontre est « Un parcours de paix dans la péninsule coréenne ». Au Forum, seront également présents des responsables catholiques, théologiens, intellectuels, experts engagés dans des régions qui souffrent à cause de la guerre civile ou d’attaques terroristes, lesquels se confronteront sur les voies et les stratégies permettant de parvenir à une réconciliation durable en Corée et dans le monde. Le séminaire prévoit trois sessions. La première sera dédiée au « Rôle de l’Eglise catholique pour la paix dans le monde », la deuxième au « Efforts internationaux en vue de la résolution des controverses » et la troisième à « La réalité de la péninsule coréenne : diagnostique et solutions ».
« En célébrant le 70ème anniversaire de la libération de la Corée l’an dernier, dans mon cœur, j’ai ressenti la lourdeur de la réalité de la situation entre les deux Corées » affirme S.Em. le Cardinal André Yeom Soo-jung, Archevêque de Séoul, dans une note envoyée à Fides, expliquant le sens de cette initiative. « Aujourd’hui, nous sommes face à des tensions militaires en Asie de l’est, à des guerres civiles dans le monde entier, à des phénomènes de terrorisme aveugle. Malgré la gravité de la situation, nous prions parce que nous ne pourrons jamais renoncer à l’espérance d’une véritable paix » a-t-il conclu. (PA) (Agence Fides 17/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network
paix


justice


jeunes


eglises locales


guerres


terrorisme