ASIE/LIBAN - Réouverture d’un Centre destiné aux femmes réfugiées de la part de Caritas Liban

vendredi, 5 août 2016 solidarité   réfugiés   femmes   violence   guerres   caritas  

Caritas

Beyrouth (Agence Fides ) – Constituer un lieu pour accueillir, prendre en charge et accompagner les femmes étrangères, souvent réfugiées au Liban et demeurées seules ou marginalisées, avec le risque d’être victimes de violences : tel est le but du refuge « Le Chêne », centre de premier accueil réservé aux femmes que Caritas Liban a rouvert récemment, en le transformant en un lieu confortable, sûr et accueillant pour les femmes et leurs enfants. « Nombre des hôtes fuient des abus tels que les violences domestiques, le trafic d’êtres humains ou la violence toujours plus généralisée et répandue à l’encontre des réfugiés » indique une note de Caritas Liban. Bien que le centre accueille des femmes de différentes nationalités, la majeure partie d’entre elles sont des réfugiées syriennes.
Les femmes reçoivent une protection et une assistance médicale, légale et psychosociale ainsi que matérielle et leur séjour peut durer plusieurs semaines voire parfois des mois. Les femmes sont accompagner afin de trouver une solution de vie soutenable après leur séjour au centre. Ce dernier peut accueillir jusqu’à 30 femmes avec leurs enfants et, ainsi que l’affirme la Caritas, il est toujours plein, au maximum de sa capacité. (PA) (Agence Fides 05/08/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network