AMERIQUE/VENEZUELA - Système sanitaire au bord du gouffre suite à la crise économique

mardi, 21 juin 2016 santé  

Internet

Barcelone (Agence Fides) – Des hôpitaux au bord du gouffre dans tout le pays, une carence d’antibiotiques, de solutions intraveineuses et de denrées alimentaires : chaque jour, au sein des structures publiques, des enfants meurent, les salles de l’unité de maternité sont privées d’énergie électrique et les médecins tentent de conserver en vie les nouveaux-nés en leur pratiquant le bouche-à-bouche. La crise économique frappe actuellement gravement le secteur de la santé, ainsi que le rapportent les informations parvenues à Fides, causant des centaines de morts parmi la population. Dans les hôpitaux, les lits manquent et les patients sont contraints à dormir à même le sol. Les appareils de radiographie ou de dialyse sont en panne. Les gants, le savon et les spécialités contre le cancer font défaut et se trouvent seulement au marché noir. Les médecins se lavent les mains avec de l’eau minérale en bouteille. Vu le manque d’énergie électrique, le gouvernement ne travaille que deux jours par semaine pour économiser celle qui reste. Le taux de mortalité parmi les enfants de moins d’un mois a été multiplié par plus de 100 dans les hôpitaux publics dépendant du Ministère de la Santé alors que celui des nouvelles mères hospitalisées a quintuplé. Au cours de ces derniers jours, dans la ville portuaire de Barcelone, deux prématurés sont morts durant leur transport en direction du principal hôpital public par manque d’oxygène à bord de l’ambulance assurant leur transfert. (AP) (Agence Fides 21/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network