ASIE/INDE - 40 œuvres de miséricorde pour le Jubilé de la part des religieux présents en Inde

lundi, 13 juin 2016 jubilé de la miséricorde   ordres religieux   eglises locales   oeuvres sociales  

CRI

New Delhi (Agence Fides) – « L’Année de la Miséricorde est quelque chose de réel et pas simplement l’occasion de réciter une prière et de participer à une conférence. Nous pouvons répondre à l’appel du Pape François en lançant généreusement des plans d’action concrets dont bénéficient les pauvres et les souffrants ». C’est ce qu’indique à l’Agence Fides le Père Joe Mannath osb, Secrétaire national de la Conférence des Religieux indiens (CRI), qui rassemble les Congrégations et ordres religieux présents en Inde.
« Les besoins sont urgents, les possibilités sont grandes et nous autres religieux nous trouvons dans une position plus favorable que la majeure partie de la population. Notre contribution peut faire la différence » explique le Père Mannath. C’est pourquoi la Conférence des Religieux indiens a proposé à toutes les Congrégations un plan d’action suggérant plus de 40 engagements pratiques à cultiver au cours du Jubilé et à poursuivre une fois que sera achevée l’Année spéciale de la Miséricorde.
« Il s’agit de 40 plans d’action à choisir : nous sommes déjà en juin et la moitié de l’année est déjà passée. Cette proposition peut également constituer un bon moment pour vérifier ce que nous, religieux, faisons, personnellement et en tant que communautés, en tant que Provinces et Ordres religieux » affirme le prêtre salésien.
Les actions proposées encouragent des œuvres qui peuvent être réalisées au niveau personnel mais également communautaire : promouvoir des gestes de pardon et de réconciliation ; faire un don de sang ou devenir donneur d’organes ; activer une bourse d’études et soutenir un jeune pauvre ; visiter et soigner régulièrement des malades, des personnes âgées et des détenus ; traiter avec respect et justice les travailleurs et les salariés présents dans les maisons des religieux ; s’occuper des enfants de la rue et des toxicomanes ; s’engager dans le domaine de l’instruction, du catéchisme et de l’aide scolaire au profit des familles indigentes. Le plan encourage tout religieux « à accomplir au moins trois actes de miséricorde par jour ». (PA) (Agence Fides 13/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network