ASIE/INDE - Plus de 300.000 enfants contraints à mendier chaque jour dans les rues

jeudi, 2 juin 2016 enfants des rues  

Sean Ellis

Bangalore (Agence Fides) – Une récente enquête, menée par la police indienne en compagnie d’organisations humanitaires, a révélé que plus de 300.000 enfants subissent des mauvais traitements de la part de criminels impliqués dans le trafic d’êtres humains pour les contraindre à mendier chaque jour dans les rues de la ville. De nombreux mineurs qui demandent l’aumône sont mutilés ou brûlés afin de susciter la compassion des passants et de gagner davantage. Selon la Commission nationale des droits fondamentaux, en Inde, plus de 40.000 enfants sont enlevés chaque année dont 11.000 disparaissent définitivement. Dans des villes comme Bangalore, le nombre des enfants qui errent dans les rues et demandent l’aumône augmente de manière exponentielle à l’approche des festivals ou immédiatement après toute catastrophe naturelle. Sur la base de sources de The Freedom Project India, organisation spécialisée dans la lutte contre le trafic d’êtres humains, il ressort que quelques 10 enfants sur 50 ayant été sauvés de cette situation dramatique ont été victime du trafic. (AP) (Agence Fides 02/06/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network