EUROPE/GRECE - Vaccinations contre les maladies susceptibles de prévention pour plus de 3.000 enfants bloqués à la frontière

jeudi, 19 mai 2016 santé  

Internet

Idomeni (Agence Fides) – Au camp d’Idomeni, dans la région de Macédoine centrale, 10.000 personnes sont encore bloquées après la fermeture de la frontière entre la Grèce et la FYROM. Médecins sans frontières (MSF), en collaboration avec les autorités nationales locales a lancé une campagne de vaccinations au profit des 3.031 enfants du camp pour les protéger des maladies les plus communes susceptibles de faire l’objet de prévention, dues aux très mauvaises conditions de vie qu’ils doivent supporter. Le communiqué envoyé à l’Agence Fides indique que « certains de ces enfants sont nés sur le sol européen. Certains sont évacués depuis des mois, d’autres depuis des années et nombreux sont ceux qui n’ont reçu aucune des vaccinations enfantines de routine ». Comme conséquence de la fermeture de la route des Balkans et de l’application de l’accord entre l’Union européenne et la Turquie, le camp d’Idomeni est devenu le plus grand camp de réfugiés d’Europe, dans lequel des milliers de personnes sont bloquées dans des conditions plus que précaires, en l’absence d’une assistance humanitaire adéquate, sans accès aux informations concernant leur avenir, exposées à la violence de la police à la frontière ou des trafiquants à l’intérieur du camp. (AP) (Agence Fides 19/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network