AMERIQUE/COLOMBIE - Prise de position de l’Evêque de Tibu face à la violence faisant fuir les familles

vendredi, 6 mai 2016 politique   groupes armés   evêques   violence  
Familles fuyant la violence

Familles fuyant la violence

Tibù (Agence Fides) – Les familles paysannes fuient suite à l’augmentation du nombre des homicides, mais aussi à cause de la présence de groupes armés qui menacent et rackettent la population, a dénoncé l’Evêque du Diocèse colombien de Tibu, S.Exc. Mgr Omar Alberto Sanchez, en rencontrant des journalistes locaux.
La note parvenue à Fides indique que, selon l’Evêque, ce phénomène s’est aggravé depuis le rapprochement des FARC et de l’ELN du gouvernement national en vue des colloques de paix. « L’angoisse et la peur règnent dans ces territoires et ceci donne la sensation que les colloques de paix, qui sont proches, entrent dans une mauvaise phase » a déclaré Mgr Sanchez.
L’Evêque a par ailleurs réaffirmé que le fait qu’il existe un grand nombre « d’ennemis de la paix » n’est pas un secret et que de nombreuses personnes sont intéressées à ce que les accords soient bloqués à cause des intérêts en jeu, dont celui relatif aux cultures illicites et au trafic de drogue (voir Fides 03/05/2016). (CE) (Agence Fides 06/05/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network