AFRIQUE/AFRIQUE DU SUD - Initiative de l’Eglise catholique contre le trafic d’êtres humains

jeudi, 21 avril 2016 trafic d'êtres humains  

Le Père Barney priant et bénissant les chauffeurs de taxis d'Harties, avant de bénir leurs véhicules

Johannesburg (Agence Fides) – « Les taxis contre le trafic d’êtres humains » : telle est l’initiative promue par l’Eglise catholique en Afrique du Sud afin de sensibiliser les chauffeurs de taxi en ce qui concerne la lutte contre cette plaie humaine et sociale. Le projet a été présenté lors d’une conférence de trois jours, tenue du 12 au 15 avril, organisée par le Bureau contre le trafic d’êtres humains (Counter Trafficking in Persons Office CTIP) de la South African Catholic Bishops Conference (SACBC), en collaboration avec les Supérieurs des Instituts religieux.
« Le trafic d’êtres humains, en particulier celui concernant les enfants, est répandu en Afrique du Sud » a affirmé Sœur Mélanie O’Connor, coordinatrice du CTIP. « Non seulement le problème du trafic existe à l’intérieur du pays, mais la majeure partie du trafic de jeunes de 14 à 23 ans a lieu au travers de nos frontières, de la part d’individus isolés ou de groupes criminels organisés ».
Le 14 avril, les chauffeurs de taxis se sont réunis au Harties Taxi Rank de Hartbeespoort, sur le territoire de la commune de Madibeng, dans la province du Nord-ouest, pour exprimer leur solidarité envers l’initiative promue par l’Eglise catholique. A cette occasion, Sœur Melanie O’Connor a souligné le rôle que jouent les chauffeurs de taxis dans la lutte contre le trafic d’êtres humains, en signalant aux autorités les trajets suspects effectués par des passagers accompagnés de mineurs. « Ensemble, nous pouvons faire la différence » a conclu la religieuse. (L.M.) (Agence Fides 21/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network