AMERIQUE/ARGENTINE - Forte détérioration des situations d’indigence et de pauvreté

lundi, 4 avril 2016 pauvreté  

ODSA/UCA

Buenos Aires (Agence Fides) – Une « forte détérioration » des conditions d’indigence et de pauvreté a été enregistrée en Argentine au premier trimestre 2016. C’est ce que relève le dernier rapport en date de l’Observatoire de la Dette sociale (ODSA) de l’Université catholique argentine (UCA) se basant sur une série d’indicateurs concernant le panier alimentaire de base et d’autres facteurs de la politique sociale. Le taux d’indigence serait passé de 5,3% à la fin de 2015 à 6,9% en mars de cette année, ce qui correspond à un total de 2,3 millions d’indigents. Au cours de cette même période, le taux de pauvreté serait passé de 29 à 34,5%, ce qui implique que près de 13 millions de personnes se trouvent en situation de pauvreté.
Le rapport « Pauvreté et inégalité dans l’Argentine urbaine 2010-2015 », présenté ces jours derniers à l’UCA, fait le bilan des taux d’indigence et de pauvreté au cours de la période étudiée, considérant l’inflation, élevée au cours de la période, et les politiques d’assistance en faveur des secteurs les plus vulnérables. Le taux d’indigence au niveau des familles et de la population a diminué de 2010 à 2013, pour demeurer stable en 2014 et manifester une tendance légèrement décroissante entre 2014 et 2015. Le taux de pauvreté a en revanche enregistré une importante réduction de 2010 à 2011 alors que de 2012 à 2015, il a augmenté pour atteindre in fine 29% de la population. (SL) (Agence Fides 04/04/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network