AMERIQUE/MEXIQUE - Déclarations de l’Evêque de Tehuacan après les récents épisodes de violence

vendredi, 4 mars 2016 violence   evêques   eglises locales  
Violences à Tehuacan

Violences à Tehuacan

Tehuacan (Agence Fides) – « Le monde d’aujourd’hui ne nous porte pas à cultiver la miséricorde. Au contraire, il nous amène à être juges et exécuteurs énergiques, de manière à ce que la violence soit résolue au travers d’une action plus violente. Ceci s’appelle arrogance et force. Au travers de ces critères, le monde d’humain qu’il était devient actuellement sauvage ». Telles sont les paroles de l’Evêque de Tehuacan (Puebla, Mexique), S.Exc. Mgr Rodrigo Aguilar Martínez, prononcées au cours d’un bref entretien accordé à la presse locale après le lynchage d’une personne dans la colonie Aquiles Serdan de Chapulco et le meurtre d’une autre à Palmar de Bravo, lieux qui se trouvent sur le territoire du Diocèse, ainsi que le signale la note envoyée à Fides.
En commentant ces tristes événements, l’Evêque a souligné que, lorsque nous sommes agresseurs, et que l’agresseur estime agir toujours de manière équitable et de la meilleure manière pour résoudre le problème, c’est dans ces circonstances que nous ne pensons en rien à la miséricorde, qui est perçue comme une faiblesse. Mgr Aguilar Martínez a conclu en déclarant que, malheureusement, aux cas mentionnés doivent en être ajoutés d’autres, que la presse ne signale pas mais qu’il a pu voir de près dans le cadre de son ministère pastoral, comme celui de quelques jours auparavant à Tehuacán, dans le cadre duquel un groupe de personnes a gravement malmené un jeune pour des motifs futiles. (CE) (Agence Fides 04/03/2016)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network