VATICAN - L’exemple du Bienheureux Mgr Romero, exemple pour une annonce renouvelée de l’Evangile

samedi, 31 octobre 2015

Cité du Vatican (Agence Fides) – « Quelques semaines avant le début du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, l’exemple de Mgr Romero doit constituer pour sa bien-aimée nation un stimulus pour une annonce renouvelée de l’Evangile de Jésus Christ, l’annonçant de manière à ce que toutes les personnes Le connaissent, pour que l’amour miséricordieux du Divin Sauveur pénètre le cœur et l’histoire de son bon peuple ». Telle est l’exhortation que le Saint-Père François a adressé aux participants au Pèlerinage provenant du Salvador, en signe d’action de grâce pour la Béatification de S.Exc. Mgr Oscar Arnulfo Romero, intervenue le 23 mai dernier.
Dans son discours aux pèlerins, reçus en Audience le 30 octobre, le Pape a fait mémoire de Mgr Romero comme d’un « bon pasteur, plein d’amour de Dieu et proche de ses frères », qui en est arrivé « à donner sa vie de manière violente, alors qu’il célébrait l’Eucharistie, sacrifice de l’amour suprême, scellant de son sang l’Evangile qu’il annonçait ».
Aujourd’hui encore, « le sang d’un grand nombre de chrétiens martyrs continue, de manière dramatique, à être répandu dans le champ du monde dans l’espérance certaine qu’il portera du fruit au travers d’une récolte abondante de sainteté, de justice, de réconciliation et d’amour de Dieu ». Après avoir rappelé que « l’on ne naît pas martyre. Il s’agit d’une grâce que le Seigneur accorde et qui, d’une certaine manière, concerne tous les baptisés », le Pape François a expliqué que « le martyr est un frère, une sœur, qui continue à nous accompagner dans le mystère de la communion des Saints et qui, uni au Christ, ne devient pas étranger à notre pèlerinage terrestre, à nos souffrances et à nos angoisses ».
Enfin, le Pape a mis en évidence le fait que le martyre de Mgr Romero n’a pas eu lieu seulement au moment de sa mort « parce qu’une fois mort, il a été diffamé – j’étais un jeune prêtre et j’en ai été témoin – calomnié, sali. Son martyre fut poursuivi également par ses frères dans le sacerdoce et dans l’épiscopat ». (SL) (Agence Fides 31/10/2015)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network