http://www.fides.org

Asia

2003-09-08

ASIE / INDE - LE SYSTEME DES CASTES ET LE FONDAMENTALISME : UNE ALIANCE PERVERSE

(Agence Fides) – Il y a un lien pervers entre le système des castes et le fondamentalisme religieux hindou. Mgr Vincent Concessao l’explique avec clarté dans un entretien accordé à l’agence Fides).
Le système des castes, né en Inde en 1500 avant Jésus-Christ, stratifiait la société en castes supérieures et inférieures, en légitimant les discriminations politiques, sociales et culturelles. L’hindouisme, dans le passé, a donné une couverture religieuse à cette séparation en déclarant que les castes avaient une origine divine. Le système des castes est un système fermé qui ne permet pas le passage d’une caste à l’autre. Le système des castes a été défini par Gandhi comme « l’élément qui amènera l’hindouisme à la mort ». Mais est-ce un problème du passé, comme le soutiennent de nombreuses personnes, ou bien appartient-il au présent de l’Inde ?
En Inde, les représentants de 160 millions de Dalits (les « opprimés » littéralement, les hors castes, relégués en marge de la société) luttent depuis des années contre la discrimination inscrite dans le système des castes. Même si la Constitution indienne garantit que les Dalits ne seront pas soumis à des traitements discriminatoires, le système injuste et oppresseur continue à se perpétuer. D’après une estimation, il y a en Inde 3 millions de personnes environ qui vivent dans un état d’esclavage, alors que les lois contre la discrimination sont complètement ignorées par les autorités. Le système des castes constitue une forme déviée d’amortisseurs sociaux, qui maintient dans la soumission des millions de personnes grâce à une idéologie politico-religieuse qui ne respecte pas la dignité de l’homme.
L’Eglise catholique combat depuis toujours ce système inique et pervers, en travaillant pour le développement et le progrès des masses des malheureux et de marginaux, en suivant le principe que tous les hommes sont enfants de l’unique Père, cohéritiers du Christ, possesseurs de la même dignité de créatures faites à l’image de Dieu. Pour cela, a expliqué à l’agence Fides Mgr Vincent Concessao, Archevêque de Delhi, l’Eglise est contrecarrée par des mouvements fondamentalistes hindous qui considèrent le travail de promotion humaine réalisé par les prêtres et par les missionnaires catholiques comme un danger pour le système des castes : « Mettre en pratique les principes d’égalité et de justice, abattrait le système des castes, en ayant de graves implications politiques. Les privilégiés, des castes les plus élevées, nous apprécient comme chrétiens tant que nous nourrissons les pauvres, mais s’opposent à nous si nous cherchons à changer la société et l’économie. Mais le message chrétien est clair : globalisation dans la société pour le développement de tous les êtres humains » a déclaré l’Archevêque de Delhi, soulignant que l’Eglise continuerait à lutter contre système des castes, sans faiblir, et pour le triomphe de la vérité et de al justice.
Voir le texte que nous publions de l’entretien accordé à l’agence Fides par l’Archevêque de Delhi, contribution importante et lucide pour mieux comprendre la situation de l’Eglise dans le contexte actuel culturel et social de l’Inde.)
(Agence Fides, 8 septembre 2003, 39 lignes, 509 mots)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network