VATICAN - Discours du Pape aux Evêques récemment nommés : appelés à donner « un authentique élan missionnaire » aux Communauté diocésaines

lundi, 22 septembre 2014

Cité du Vatican (Agence Fides) – « L’Eglise a besoin de Pasteurs, c’est-à-dire de serviteurs, d’Evêques qui sachent se mettre à genoux devant les autres pour leur laver les pieds. Des Pasteurs proches des gens, des pères et des frères humbles, patients et miséricordieux, qui aiment la pauvreté… Vous êtes appelés à surveiller sans relâche le troupeau qui vous est confié, pour le conserver uni et fidèle à l’Evangile et à l’Eglise. Efforcez-vous de donner un authentique élan missionnaire à vos Communautés diocésaines afin qu’elles grandissent toujours plus au travers de nouveaux membres… Soyez proches de vos prêtres, prenez soin de la vie religieuse, aimez les pauvres ». Telles sont les consignes que le Saint-Père François a donné aux Evêques récemment nommés qu’il a rencontré samedi 20 septembre au terme du Séminaire de mise à jour organisé à leur intention par la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, Evêques qui étaient accompagnées par le Préfet du Dicastère missionnaire, S.Em. le Cardinal Fernando Filoni.
Le Pape a souligné combien l’on perçoit aujourd’hui « le besoin impérieux d’une conversion missionnaire… qui concerne tout baptisé et toute Paroisse mais que, naturellement, les Pasteurs sont appelés à vivre et à témoigner en premier ». C’est pourquoi il a exhorté les Evêques à orienter leur vie et leur ministère épiscopal vers « cette transformation missionnaire qui interpelle aujourd’hui le Peuple de Dieu ».
Le Pape a eu une pensée particulière pour les Confrères Evêques absents pour différents motifs : « J’envoie à tous un salut fraternel et bénissant. Comme je voudrais, par exemple, que les Evêques chinois ordonnés au cours des années récentes soient présents à la rencontre de ce jour ! Au fonds de mon cœur, cependant, j’espère que ce jour n’est pas lointain ! Je désire leur assurer non seulement ma et notre solidarité mais également celle de l’Episcopat mondial afin que, dans la foi commune, ils sentent que, si parfois ils peuvent avoir l’impression d’être seuls, plus forte est la certitude que leurs souffrances porteront du fruit – et un grand fruit – pour le bien de leurs fidèles, de leurs compatriotes et de toute l’Eglise ». Dans le climat du chemin synodal sur la famille, le Pape François a enfin encouragé les Evêques à « promouvoir la pastorale familiale, afin que les familles, accompagnées et formées, puissent toujours mieux contribuer à la vie de l’Eglise et de la société ». (SL) (Agence Fides 22/09/2014)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network