http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-09

ASIE/INDE - Le drame des cueilleurs de thé, abandonnés à eux-mêmes

Dharanipur (Agence Fides) – Une équipe gérée par les Jésuites au Bengale septentrional fournit actuellement de la nourriture et des soins sanitaires aux travailleurs d’une plantation de thé abandonnée où deux personnes sont mortes à la fin de l’an dernier, probablement pour des causes liées à la malnutrition. Selon les informations envoyées à l’Agence Fides par les Jésuites, le quotidien indien The Telegraph avait fait mention de la nouvelle de la mort de 12 personnes pour malnutrition et manque de soins intervenue dans trois plantations de thé appartenant au groupe Red Bank, ayant son siège à Calcutta, et se trouvant au cœur des plantations de thé du Bengale septentrional. Selon ce qu’a publié le quotidien, les propriétaires ont abandonné les trois plantations qui employaient plus de 2.200 personnes suite à des problèmes financiers et légaux.
Dans les trois plantations où ont eu lieu les décès liés à la faim, il existe un besoin désespéré de nourriture. « Nous concentrons actuellement notre action sur la plantation de Dharanipur, la plus petite, où se trouvent 98 familles et environ 550 personnes au total – a déclaré le Père Lalit Tirkey, SJ. Nous avons rendu visite aux personnes et eu une rencontre de groupe afin de comprendre en quelles conditions se trouve la plantation ». L’équipe de secours des Jésuites est actuellement engagée « avec l’aide que nous recevons tant en argent qu’en nature ». Sont également en cours des tentatives visant à bénéficier de ressources gouvernementales et à impliquer les ONG engagées dans la lutte contre le trafic d’êtres humains dans la mesure où l’on est sans nouvelle d’une dizaine de jeunes femmes qui avaient quitté Surendranagar pour se rendre à Delhi et dans d’autres grandes villes à la recherche d’un travail. (SL) (Agence Fides 09/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network