http://www.fides.org

Dépêches

2014-07-05

ASIE/PAKISTAN - Début de l’exode des minorités religieuses fuyant le terrorisme et l’extrémisme

Lahore (Agence Fides) – Vu la diffusion du terrorisme au Pakistan, l’insécurité dans laquelle se trouve plongée la population, les conditions de vie très difficiles, les minorités religieuses ont commencé à abandonner le Pakistan. Au cours de la dernière année, environ 14.000 chrétiens pakistanais ont cherché refuge dans les pays d’Asie mais également dans des Etats occidentaux d’Europe et d’Amérique. C’est ce que confirme à l’Agence Fides Farrukh H. Saif, Directeur exécutif de l’ONG pakistanaise World Vision in Progress, qui oeuvre afin de mettre un terme à la discrimination des minorités religieuses au Pakistan et de promouvoir pour elles des conditions de vie dignes.
Farrukh H. Saif explique : « La situation est grave. Les minorités, en particulier les chrétiens et les hindous, sont prises pour cible dans le cadre d’actes terroristes, de violence de masse, d’usages abusifs de la loi sur le blasphème. Nous constatons qu’un nombre toujours plus grand de familles choisit de quitter le Pakistan. Des milliers d’hindous pakistanais se réfugient en Inde alors que chrétiens, ahmadis, chiites et d’autres groupes religieux ont rejoint l’Asie de l’est ou du sud et se sont enregistrés auprès du Haut Commissariat de l’ONU chargé des réfugiés, en espérant pouvoir s’établir dans un pays où ils pourraient jouir de la parité des droits ».
Farrukh H. Saif rappelle à Fides qu’une « fuite de chrétiens a déjà eu lieu en 2009, lorsque des villages et des quartiers chrétiens du Pendjab ont été attaqués par des extrémistes musulmans. Des centaines de maisons furent incendiées et des centaines de chrétiens de Gojra et Korian se réfugièrent au Sri Lanka, en Thaïlande, à Hong Kong et en Malaisie. En mars 2013, des fanatiques islamiques ont attaqué le quartier chrétien connu sous le nom de Joseph Colony, à Lahore. Selon nos enquêtes, au cours de la dernière année, 14.000 chrétiens pakistanais ont demandé asile dans des pays d’Asie de l’est ou du sud.
« Afin de mettre un terme à l’exode, le gouvernement pakistanais devrait bloquer le terrorisme et protéger les chrétiens pakistanais et les autres minorités religieuses. Voici quelques mois seulement, les autorités pakistanaises ont intercepté environ 1.000 chrétiens qui étaient en voyage vers le Sri Lanka, la Malaisie, la Thaïlande, Singapour et Hong Kong et les ont arrêtés. Au cours de la deuxième semaine de juin, la police du Sri Lanka a lancé une opération contre les chrétiens pakistanais à la recherche d’un asile en les arrêtant, accomplissant ainsi une action contraire aux normes et aux principes internationaux. En effet, un pays d’accueil ne peut arrêter les réfugiés si ces derniers ont été enregistrés sous l’égide de l’UNHCR ».
L’ONG World Vision in Progress lance un appel à la communauté internationale afin qu’elle mette fin aux souffrances des minorités au Pakistan et dans les pays où les réfugiés demandent asile, dans le respect du droit humanitaire et des normes de droit international. (PA) (Agence Fides 05/07/2014)

Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network